Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 2 : Au Stade Brestois, Jean-Marc Furlan "travaille" avec Lenny Pintor

-
Par , France Bleu Breizh Izel

Lors de sa conférence de presse d'avant-match, l'entraîneur du Stade Brestois, Jean-Marc Furlan a évoqué le cas de Lenny Pintor. La jeune pépite est convoitée par Valence, quatrième du dernier championnat d'Espagne. "Tant qu'il est au club, je travaille avec lui" selon le technicien.

Lenny Pintor, avant son premier match au stade Francis-Le Blé face à Ajaccio, le 12 janvier 2018
Lenny Pintor, avant son premier match au stade Francis-Le Blé face à Ajaccio, le 12 janvier 2018 © Maxppp - Nicolas Créach / Le Télégramme

Brest, France

Partira ? Partira pas ? Avant le match de Ligue 2 que son équipe doit jouer contre le Havre, l'entraîneur brestois Jean-Marc Furlan a évoqué la situation de Lenny Pintor. Le talentueux attaquant brestois de 18 ans fait actuellement l'objet de sollicitations.

Jean-Marc Furlan : "J'ai discuté longuement avec lui. Il est là, au club, donc je travaille avec lui (...) Grégory Lorenzi me demande mon avis pour prendre la décision mais, nous, entraîneurs, on est habitués à s'adapter très vite aux effectifs. Mais tant qu'il est là, il est Brestois."

Une douleur au genou envolée

Selon Jean-Marc Furlan, Lenny Pintor postule à une place dans le groupe retenu pour le match face au Havre. Ce serait une première cette saison.

Jean-Marc Furlan : "Il est rentré tard du championnat d'Europe U19. Et il est revenu avec une forte douleur au genou puisqu'il a joué sur des terrains synthétiques. Donc on l'a préparé, re-préparé. Il est bien depuis cette semaine, il n'a plus mal depuis huit-dix jours."

La perspective de trois matchs en sept jours permettra peut-être à Lenny Pintor de jouer ses premières minutes de la saison. Après Le Havre, et avant Auxerre dans une semaine, le Stade Brestois doit jouer le deuxième tour de coupe de la Ligue, le mardi 28, encore contre Le Havre. Et Jean-Marc Furlan répète à l'envi qu'il souhaite impliquer tous ses joueurs, sans en laisser de côté.

Cinquante minutes seulement en Ligue 2

Reste que Jean-Marc Furlan a peu fait appel à Lenny Pintor, la saison dernière. Le jeune espoir est rentré en jeu à cinq reprises en Ligue 2, pour un total de cinquante minutes de jeu. Il n'a jamais débuté un match, mais a délivré une passe décisive lors de la dernière journée, à Châteauroux. 

Bien qu'il soit jeune, la vitesse et la technique de Lenny Pintor pourrait faire du bien, en cours de match, à une équipe brestoise qui peine à construire son jeu, et qui a pris la fâcheuse habitude d'être menée au score en ce début de saison.

Mais Jean-Marc Furlan semble vouloir être prudent avec son attaquant. 

Jean-Marc Furlan : "Pleinement opérationnel, c'est un grand mot. Il faut être très prudent toute la saison avec les joueur qui n'ont pas fait de préparation. Vous allez voir le nombre de champions du monde qui vont passer au travers cette saison, car ils n'ont pas fait de préparation. Parce qu'ils n'ont pas préparé ni leur cerveau, ni leur corps au championnat. Ce n'est pas Furlan qui le dit, c'est l'histoire."

2 millions et demi et des bonus

Selon l'Equipe, le Valence CF, quatrième du dernier championnat d'Espagne, serait prêt à mettre 2 millions et demi d'euros, et des bonus, pour acheter Lenny Pintor, encore engagé pour deux saisons avec Brest.

S'il n'a pas nié des contacts, Grégory Lorenzi a confié au Télégramme et à Ouest-France que le club "n'était pas dans l'optique de se séparer" de Lenny Pintor. Le coordinateur sportif du Stade Brestois a ajouté au passage qu'il "puisse avoir sa chance en équipe pro pour voir de quoi il est capable."