Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 2 : Jean-Philippe Mateta, un prêt payant pour le Havre AC

vendredi 23 février 2018 à 11:23 Par Bertrand Queneutte, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Quatrième meilleur buteur de Ligue 2 et auteur de son premier doublé en Ligue 2 la semaine dernière, contre Sochaux, Jean-Philippe Mateta est l'une des révélations du championnat. Prêté par l'OL au Havre AC, le jeune homme de 20 ans réalise une très belle saison.

Jean-Philippe Mateta a inscrit onze buts cette saison en Ligue 2
Jean-Philippe Mateta a inscrit onze buts cette saison en Ligue 2 © Maxppp - Emmanuel Lelaidier

Le Havre, France

Sans le connaître, qui pourrait dire que Jean-Philippe Mateta est prêté par l'Olympique Lyonnais ? A 20 ans, l'attaquant brille sous le maillot havrais depuis le début de saison. Arrivé au Havre AC l'été dernier pour un an, au moment où Ferland Mendy faisait le chemin inverse, le buteur s'est rapidement intégré à sa nouvelle formation. Ultra investi et travailleur, autant sinon plus que certains joueurs formés au club, Jean-Philippe Mateta fait l'unanimité et attire le regard de nombreuses formations en vue de la saison prochaine. 

Jean-Philippe Mateta, meilleur buteur sur la phase retour

Meilleur buteur sur la phase retour, avec cinq réalisations (devant Ghislain Gimbert qui en compte quatre), Jean-Philippe Mateta vient de passer de la dixième à la quatrième place du classement des buteurs de Ligue 2, derrière Umut Bozok (Nîmes, 17), Jordan Siebatcheu (Reims, 12) et Florian Martin (Sochaux, 12). Très à l'aise au Stade Océane, où il a déjà scoré six fois, le joueur formé à Châteauroux l'est aussi à l'extérieur où il a marqué à cinq reprises. Son prêt, contrairement à ceux de Tayeb Meziani ou encore Bryan Passi cette saison, est donc une vraie réussite. 

Tout le monde est gagnant

Tout le monde sortira bientôt gagnant de ce prêt : l’attaquant, qui a retrouvé du temps de jeu et de la confiance. Son club de l’OL, qui l’avait acheté près de 5 millions d’euros à Châteauroux à l’été 2016 et qui récupérera bientôt un joueur revalorisé. Et enfin, le HAC, qui n’a pas dépensé un centime dans cette affaire puisque l’intégralité du salaire est prise en charge par Jean-Michel Aulas

En revanche, que fera Jean-Philippe Mateta la saison prochaine ? Mystère. Difficile d’imaginer Jean-Philippe Mateta revenir à Lyon, malgré ses bons résultats, avec le statut de tête d’affiche ou de joueur majeur. Impossible, par ailleurs, d’envisager un nouveau prêt ou un transfert au Havre, si le HAC reste en Ligue 2. S’il monte en Ligue 1 ? Pourquoi pas. Le staff et les dirigeants normands y seraient très favorables. Le joueur, lui, ne serait pas contre. Mais il n’est pour le moment pas question de ça. La fin de saison des Ciel et Marine permettra d’y voir plus clair. Une fin de saison dans laquelle Jean-Philippe Mateta jouera sans doute un rôle clef. 

Oswald Tanchot, entraîneur du HAC : "Les prêts sont parfois un peu scabreux, en terme d'investissement ou d'appropriation au projet du club. Lui, on ne se rappelle même pas qu'il est prêté. Il est investi et impliqué, il est concerné par tous ce qui se passe dans le club. Je ne sais pas ce que l'avenir lui réserve, ce qu'il fera, ce qu'on fera, mais en tous cas on est très content de sa mentalité, c'est quelqu'un de bien, il fait partie des meubles ici (...) Il a un style atypique, il est très perfectible dans plein de domaines, il a des qualités fortes. Il est agaçant parfois, il le sait, mais cest un gros travailleur, ce qui n'est pas la qualité forte des jeunes, parce qu'il ne faut pas oublier qu'il est très jeune. C'est quelqu'un qui a envie de réussir. Au quotidien, on oublie qu'il est prêté. Il ne parle jamais de son ancien club. Il est vraiment havrais."