Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : ASNL : la saison 2020 - 2021

Ligue 2 : Jouer et faire plaisir, malgré tout

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Crise sanitaire, confinement, huis-clos, la période n'est pas aux réjouissances. Mais sans son public au stade, l'ASNL (15è) espère quand même le faire vibrer face à Châteauroux (16è). Objectif : enchaîner un deuxième succès à la maison et confirmer la dynamique intéressante du moment.

L'ASNL a déjà évolué dans un stade vide à Marcel Picot cette saison, en amical face à Metz.
L'ASNL a déjà évolué dans un stade vide à Marcel Picot cette saison, en amical face à Metz. © Radio France - Johan Gand

Vu le contexte actuel, les occasions de se divertir un peu ne sont pas légion. A défaut de pouvoir être présents au stade pour cause de confinement, les supporters nancéiens espèrent vivre quelques belles émotions en suivant leur équipe à distance ce samedi face à Châteauroux pour la 8è journée de Ligue 2.

Enchaîner et se rapprocher de l'objectif du mois d'octobre

Avec un match en moins (report de la rencontre face à Grenoble), l'ASNL, 15ème, compte le même nombre de points que son adversaire du soir. Il s'agit donc d'abord de prendre des distances avec cette équipe et avec le bas de tableau. Pour cela il faut enchaîner un 2è succès consécutif, ce que l'ASNL n'a jamais réussi à faire depuis le début de saison. 

Jean-Louis Garcia voit l'objectif de point fixé pour le mois d'octobre se rapprocher alors que l'ASNL a été privé d'un match, reporté face à Grenoble.
Jean-Louis Garcia voit l'objectif de point fixé pour le mois d'octobre se rapprocher alors que l'ASNL a été privé d'un match, reporté face à Grenoble. © Radio France - Johan Gand

Mais la dynamique est intéressante détaille l'entraîneur Jean-Louis Garcia. Il rappelle qu'à 10 contre 11, Nancy a su revenir au score à Pau (6è journée), ce que Niort (4è) n'a pas su faire face aux béarnais la semaine passée (défaite 4-1). Puis il y a eu ce match contre Dunkerque, une victoire pas forcément avec la manière, mais avec de l'efficacité "ce que nous n'avions pas eu sur les matchs précédents" réplique Jean-Louis Garcia.

Pour le coach nancéien son équipe est donc dans un tempo favorable : 4 points en 2 matchs. Il ne manque plus que 3 unités pour atteindre l'objectif fixé en interne de 7 points au mois d'octobre. Un objectif qui pourrait être atteint dès ce samedi en cas de victoire face aux berrichons, et en seulement 3 matchs.

Et puis si on fait un peu de fiction, le technicien de l'ASNL précise que si les nancéiens s'étaient imposés à Grenoble (match reporté à cause de la COVID 19), ils se seraient retrouvés à 3 points du 2ème!

Première à huis-clos à Picot

Au-delà de l'enjeu sportif, cette rencontre sera aussi marquée par le huis-clos imposé à Marcel Picot en raison du confinement. 

Aucun spectateur autorisé et c'est une première cette saison pour l'ASNL, qui n'avait connu cette configuration que lors d'un match amical face à Metz, début septembre. Jean-Louis Garcia a rappelé cet épisode à ses joueurs car la plupart n'ont jamais été confrontés à cette ambiance.

Evidemment tout le monde reconnaît que ce sont les visiteurs qui tirent avantage de cette situation. "Quand c'est chaud, que les corners se succèdent, que les Ultras chantent, crient, ça vous pousse, mais il faudra faire avec cette situation" déplore Jean-Louis Garcia. Un sentiment confirmé par une étude sortie récemment sur le championnat allemand (celui qui a repris le plus tôt en Europe, dès le 15 mai) qui montre l'impact du huis-clos. En moyenne, les équipes à domicile remportent 43% de leur match en Bundesliga, un taux qui tombe à 33% lors des matchs à huis clos.

Le groupe nancéien

Edmond Akichi est toujours suspendu au milieu de terrain et Saliou Ciss est blessé.

Quelques changements dans le groupe par rapport à a venue de Dunkerque
Quelques changements dans le groupe par rapport à a venue de Dunkerque - ASNL

Résultats et classement en temps réel

ASNL-Berrichonne de Châteauroux c'est à vivre ce samedi dès 18H30 sur France Bleu Lorraine et francebleu.fr

Choix de la station

À venir dansDanssecondess