Football

Ligue 2 : battue à Valenciennes, l’ASNL n’est pas encore championne

Par Laurent Pilloni et Cédric Lieto, France Bleu Sud Lorraine lundi 2 mai 2016 à 23:48 Mis à jour le mardi 3 mai 2016 à 0:33

L'ASNL devra encore patienter avant de fêter le titre de la Ligue 2
L'ASNL devra encore patienter avant de fêter le titre de la Ligue 2 © Maxppp -

Ce lundi soir, l’épilogue de la 36e journée de Ligue 2 a vu la défaite de l’ASNL à Valenciennes (1-0). Isaac MBenza a inscrit le seul but du match après douze minutes de jeu. Après cette défaite, Nancy gâche une occasion de décrocher le titre de Ligue 2.

L’ASNL devra patienter avant de fêter le titre de champion de Ligue 2. La faute à un adversaire valenciennois qui a su profiter du manque de mordant de Lorrains. Des Lorrains qui se sont finalement inclinés lundi soir 1-0 sur la pelouse nordiste. Malgré ce revers, l’ASNL reste leader devant Dijon mais devra retrouver de l’allant pour bien finir la saison.

Une première mi-temps insuffisante 

Une glissade de Modou Diagne permet à Isaac MBenza d’ouvrir le score de la tête après seulement douze minutes de jeu. Voilà le résumé de la première période livrée par l’ASNL. Les joueurs de Pablo Correa ont clairement manqué de détermination et d’agressivité face à un adversaire qui n’en demandait pas tant. Mise à part une tentative de Junior Dalé (11') sauvée par le gardien de Valenciennes Damien Perquis, et un coup franc de Loïc Puyo (45’), la copie rendue par l’ASNL pendant les 45 premières minutes a été insuffisante.

Des occasions à la pelle  

En début de seconde période, l’ASNL s’offre une superbe occasion. Bien servi par Tobias Badila, Antony Robic d’une déviation de l’extérieur du pied touche le haut de la transversale (47’). L’ASNL profite de l’entrée en jeu de Youssouf Hadji pour se montrer menaçante. Les appels en profondeur de l’international marocain amènent de la variété dans le jeu, mais l’attaquant se montre maladroit dans le dernier geste et tombe aussi un portier adverse inspiré (51’et 54’).

Arnaud Lusamba, seul face au but valenciennois, mange à son tour une opportunité sur un service de Youssouf Hadji (57’). L’ASNL gâche encore une belle occasion par Alexis Busin. Sa reprise de volée du pied gauche ne trouve pas le cadre (87’). Damien Perquis repousse une nouvelle tentative de Junior Dalé dans les derniers instants du match. Malgré une seconde mi-temps plus conforme à son niveau, l’ASNL s’incline.

Les meilleures occasions de Valenciennes-ASNL sont commentées par Cédric Liéto        

Les meilleurs moments du match Valenciennes-ASNL commentés par Cédric Liéto.

Frustration pour l'ASNL

Pas de catastrophisme au sortir des vestiaire. Mais de la déception car Nancy a eu les occasions pour revenir au score et au moins décrocher le match nul. L'entraîneur Pablo Correa ne se satisfait pas du résultat :

C'est toujours grave quand on perd un match [...] Même s'il n'y a pas mort d'homme. Mais il y a des raisons qui expliquent la défaite : je n'ai pas retrouvé mon équipe dans l'envie d'aller vers l'avant. On n'a pas rendu le match. Tout simplement une très grande inefficacité offensive qui nous a mis dans ce type de match."

Ecoutez Pablo Correa, l'entraîneur de l'AS Nancy Lorraine

Pablo Correa qui s'est aussi exprimé sur l'absence de Benoît Pedretti parmi les nommés pour le trophée UNFP du meilleur joueur de Ligue 2 : "aberrant" selon l'entraîneur nancéien.

Frustrant, c'est le mot qui est revenu dans la bouche du défenseur Tobias Badila, aligné en l'absence de Vincent Muratori :

Frustrant, parce qu'on a les occasions. Frustrant parce qu'on n'a pas déjoué. On a fait le jeu, on est bien rentré dans cette partie [...] Cette semaine, on a annoncé qu'on voulait ce titre, une victoire aurait été bienvenue."

Ecoutez le défenseur nancéien, Tobias Badila

Les temps forts écrits de Valenciennes-ASNL sont à lire ci-dessous.