Football

Ligue 2 - L'ASNL, leader du championnat, se méfie de Nîmes

Par Cédric Lieto, France Bleu Sud Lorraine jeudi 21 janvier 2016 à 20:24

Vincent Muratori va retrouver Renaud Ripart
Vincent Muratori va retrouver Renaud Ripart © Maxppp - Maxppp

L'AS Nancy Lorraine accueille le Nîmes Olympique pour la 22e journée de Ligue 2 de football. Un choc des extrêmes entre le leader nancéien et des gardois classés à la 19e place mais redoutables depuis plusieurs semaines.

L'ASNL entame ce vendredi soir sa série de deux matchs consécutifs à domicile par la réception de Nîmes, avant-dernier du championnat de Ligue 2, à l'occasion de la 22e journée. Les Nancéiens, leaders, sont opposés à des gardois qui valent bien mieux que cette 19e place au classement.

Un crocodile redoutable

Nîmes a été pénalisé en début de saison de huit points de pénalité dans une affaire de matchs présumés truqués. Après un démarrage raté, les crocodiles ont trouvé un bon rythme. Sans la pénalité, Nîmes serait aujourd'hui 14e. L'entraîneur adjoint de l'ASNL, Vincent Hognon en a bien conscience :

Ce qui est sûr, c'est qu'ils ne sont pas avant-derniers [...] On n'est pas surpris parce que c'est une équipe qui a la 5e attaque, qui se crée toujours beaucoup d'occasions. Ils ont des joueurs offensifs qui peuvent marquer des buts [...] On veut essayer d'imposer notre tempo."

C'est ce que l'ASNL a réussi à faire jusque là face aux équipes très offensives du championnat avec à la clé des succès face à Dijon et Bourg-en-Bresse par exemple. Attention aux attaquants nîmois qui avaient fait mal à Nancy au match aller. Nancy avait décroché le nul 2-2. Le Nîmes Olympique fait partie avec Sochaux des deux seules équipes à avoir marqué deux buts à l'ASNL cette saison en championnat.

Un milieu modifié

L'ASNL devra de son côté s'adapter à une nouvelle configuration au milieu de terrain. Dialo Guidileye étant blessé pour 4 à 6 semaines, et Rémi Walter étant parti à Nice, on peut penser que Jonathan Iglesias sera aligné aux côtés de Benoît Pedretti et de Youssef Aït Bennasser, qui devrait faire son retour. A moins que le staff nancéien ne décide de modifier son plan de jeu avec deux milieux défensifs et un "créateur". Karim Coulibaly et Arnaud Lusamba pourraient alors postuler. On sera fixé ce soir mais ça n'inquiète pas Benoît Pedretti : 

Je n'ai pas joué en début de saison, il y a eu deux ou trois matchs que j'ai ratés. Youssef a été suspendu une fois, Dialo aussi. On a un groupe de qualité et le joueur qui sera amené à remplacer soit au même poste, soit dans un autre schéma. On ne se fait pas de souci."

Du changement au milieu et peut-être dans le couloir droit. Antony Robic est incertain en raison de douleurs au dos.

Le groupe nancéien

Ndy Assembe, Samba, Cétout, Cuffaut, Chrétien, Lenglet, Muratori, Iglesias, Pedretti, Aït Bennasser, Lusamba, Puyo, Busin, Coulibaly, Dalé, Hadji, Robic.

Blessé : Guidileye.

Choix : Badila, Diagne, Maouassa.

Le groupe nîmois

Michel, Gallon, Cordoval, Harek, Paquiez, Marin, Valls, Azouni, Savanier, Lacourt, Cissokho, Bobichon, Mounié, Koura, Ripart, Maoulida.