Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : La saison 2018-2019 de l'ASNL

VIDÉO - Ligue 2 : l'entraîneur de l'ASNL Didier Tholot "en a un peu marre" de venir en conférence de presse

jeudi 30 août 2018 à 19:37 Par Cédric Lieto, France Bleu Sud Lorraine

L'entraîneur de l'AS Nancy Lorraine Didier Tholot a passé moins d'une minute et trente secondes devant la presse avant le déplacement sur le pelouse de Châteauroux, pour la sixième journée de Ligue 2. Le temps de mettre la pression sur les joueurs et de confier son exaspération.

Didier Tholot semble fragilisé avant le déplacement à Châteauroux
Didier Tholot semble fragilisé avant le déplacement à Châteauroux © Maxppp - Alexandre Marchi

Nancy, France

Dernier match avant la trêve internationale pour l'AS Nancy Lorraine en Ligue 2. Dernière chance de décrocher un premier point dans ce championnat au mois d'août. Ce sera en déplacement sur le pelouse de Châteauroux pour la 6e journée de Ligue 2. L'AS Nancy Lorraine est lanterne rouge sans le moindre point, ni le moindre but, éliminée cette semaine en Coupe de la Ligue à l'issue de la séance de tirs au but par Orléans.

90 secondes face à la presse

Un match préparé dans un climat surprenant : l'entraîneur Didier Tholot n'a pas souhaité accorder plus d'une minute et trente secondes à la presse lors de son traditionnel point-presse d'avant match ce jeudi. L'entraîneur nancéien visiblement à court d'arguments : 

"J'en ai un peu marre de venir ici avec toujours les mêmes choses à dire et à répéter donc je vais être très bref aujourd'hui. Ca me casse les bonbons d'être spectateur et j'aimerais qu'on soit acteurs de notre match, pas spectateurs de la performance des adversaires. La réponse est aux joueurs, sur le terrain. On fait ce qu'on doit faire  au niveau des entraînements, des mises en place, après il y a un dépassement de soi dans ces moments là. J'attends des réponses [...] Il faut avoir horreur de la défaite et on n'est pas assez orgueilleux pour en avoir horreur"

Didier Tholot s'est levé et a quitté la salle de conférence de presse au moment où lui était posée une question sur le caractère des joueurs. L'entraîneur met l'équipe devant ses responsabilités. Même communication minimale sur la Web TV du club. Les informations sont diffusées au compte-goutte. Depuis plusieurs matchs, le staff ne diffuse plus la composition du groupe amené à disputer les rencontres lors de cette conférence de presse. Pour vivre heureux, vivons cachés. Pour l'instant ça se discute.