Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Ligue 2 : L'US Orléans, rattrapée par des vieux démons, craque en fin de match à Clermont (3-1)

Par

Alors qu'il y avait 1-1 à 10 minutes de la fin, l'USO a commis trop d'erreurs. Une faute de relance qui coûte le 2è but puis 2 expulsions. La première dans le jeu pour Cambon, la seconde pour Renault, très énervé après l'arbitre suite au 3è but auvergnat. Encore une occasion manquée de recoller.

Réduite à 9 après 2 cartons rouges, l'USO a laissé filer le match dans le dernier quart d'heure Réduite à 9 après 2 cartons rouges, l'USO a laissé filer le match dans le dernier quart d'heure
Réduite à 9 après 2 cartons rouges, l'USO a laissé filer le match dans le dernier quart d'heure © Radio France - Johan Gand

Une semaine après le succès face à Guingamp, il fallait enfin enchainer pour remonter au classement. Mais décidemment cette équipe orléanaise manque terriblement de constance. La 1ère mi-temps avait été assez maigre, pas de danger ni d'un côté ni de l'autre, juste un coup-franc clermontois sur la barre, mais malgré une possession auvergnate, Orléans n'était pas vraiment sous pression

Publicité
Logo France Bleu

Ca s'emballe au retour des vestiaires

L'US Orléans était un peu moins bien sorti de la pause. Clermont Foot se rapprochait des cages adverses et sur une incursion côté gauche, Gauthier Pinaud accrochait le latéral clermontois, légèrement mais assez pour déclencher la sanction de l'arbitre, Mr Lepaysant, qui accordait un pénalty, transformé par le buteur Grbic (1-0, 49è). 

Orléans n'a pas baissé la tête et 7 minutes plus tard, cette fois c'est l'USO qui obtenait un pénalty pour une faute pas évidente, mais qui permettait à l'USO de revenir par Scheidler (1-1, 56è). Le jeu était plus équilibré ensuite, jusqu'à la 78è minute et cette erreur incroyable de Demoncy. Côté droit il veut relancer, mais est pressé par un adversaire qui l'enferme vers la ligne de touche. Il peut mettre en retrait ou laisser sortir la balle, au pire, mais il choisit une 3ème option, une talonnade, incompréhensible à 30 mètres de ses buts. Le clermontois à ses trousses récupère l'offrande, centre, tête de Berthommier, 2-1! Une des consignes était pourtant de ne prendre aucun risque dans son camp.

3 minutes plus tard sur une intervention rugueuse, Cédric Cambon écope d'un carton rouge direct. Le rideau était en train de tomber. Mais l'agonie s'est poursuivie : frappe de Clermont, Renault repousse dans les pieds d'un adversaire qui tire, nouvel arrêt mais l'attaquant emporté par son élan percute le gardien orléanais, qui ne peut se relever cette fois et voit un auvergnat pousser le ballon dans le but vide. L'arbitre hésite puis valide le but (3-1, 84è). Colère du portier de l'USO qui monte en pression, voit rouge, s'énerve et se fait expulser, Orléans finit à 9 avec Joseph Lopy comme gardien!

Evidemment il y a des faits de jeu, mais pour Didier Ollé-Nicolle, l'USO ne peut s'en prendre qu'à elle-même. La talonnade de Demoncy et le rouge de colère de Renault lui sont restés en travers de la gorge et l'entraîneur de l'USO qui qualifie ces 2 actes d'inacceptables

Joseph Lopy qui a occupé presque tous les postes à l'USO en a expérimenté un nouveau hier soir © Radio France - Johan Gand

La réaction d'après-match de Joseph Lopy

Scheidler s'engage avec Dijon

Et puis dans les dernières minutes du mercato hivernal, Aurélien Scheidler, le meilleur buteur orléanais s'est engagé avec Dijon (Ligue 1). Un contrat de 4 ans et demi pour le grand attaquant, mais Dijon l'a prêté dans la foulée à l'USO jusqu'à la fin de saison. Le montant du transfert se situerait entre 800 000 et 1 million 200 000 euros en fonction des bonus.

Retrouvez les résultats de votre équipe en temps réel

loading
loading

Retrouvez toute l'actualité de l'US Orléans sur francebleu.fr 

Publicité
Logo France Bleu