Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ligue 2 : la Berrichonne Football de retour à l'entraînement avec plusieurs enjeux

-
Par , France Bleu Berry

Après quelques jours de repos, les joueurs de la Berrichonne de Châteauroux reprennent les chemins des terrains d'entraînement lundi 28 décembre. Toujours avec l'entraîneur par intérim Olivier Saragaglia.

La Berrichonne de Châteauroux évolue en Ligue 2
La Berrichonne de Châteauroux évolue en Ligue 2 © Radio France - Jérôme Collin

Les cinq jours de vacances ont sans doute fait du bien aux joueurs de la Berrichonne Football. Sonnés après leur défaite 1-0 contre Clermont mardi 22 décembre, qui les a fait chuter à la dernière place de Ligue 2, ils ont pu couper un peu. Le groupe professionnel fait son retour à l'entraînement ce lundi, avec une séance d'entraînement prévue à 14h30.

Une semaine pour préparer le match à Troyes

La Berri va pouvoir bien préparer la prochaine rencontre. Mardi 5 janvier, les footballeurs castelroussins iront affronter Troyes. Un déplacement qui s'annonce délicat car les Troyens sont actuellement à la deuxième place du classement de Ligue 2 après 17 journées. Châteauroux, qui reste sur quatre défaites en cinq matchs, n'aura pas la tâche facile. 

La question de l'entraîneur n'est pas tranchée

Ce lundi, c'est Olivier Saragaglia qui doit diriger la séance. L'entraîneur par intérim depuis le limogeage de Nicolas Usaï n'en sait pas plus sur son avenir. Depuis sa prise de fonction le 14 décembre, il dit aborder chaque match comme si c'était le dernier à ce poste. Il n'a pas encore ses diplômes. Par conséquent, au-delà d'un délai de 30 jours après sa nomination, la Berri devra payer une amende de 12 500 euros à chaque match. 

Pour l'instant, aucune information ne filtre sur des prises de contact ou sur des pistes pour le nom d'un nouvel entraîneur. "Il est urgent de prendre notre temps", avait confié Thierry Schoen, le président de la Berrichonne Football.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess