Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 2 | Le Brestois à suivre : Mathias Autret, sept ans plus tard

vendredi 28 juillet 2017 à 16:16 Par Thomas Lavaud, France Bleu Breizh Izel

Recrue phare de l'intersaison brestoise, Mathias Autret revient dans son club formateur sept ans après l'avoir quitté.

Mathias Autret a bien changé depuis ce cliché. Le Blé encore plus.
Mathias Autret a bien changé depuis ce cliché. Le Blé encore plus. © Maxppp - Patrick Tellier / Le Télégramme

Brest, France

La fracture est peut-être en passe de se refermer, sept ans après s'être ouverte... Courant juillet, le Stade Brestois a organisé une réunion entre sa recrue Mathias Autret et les associations de supporteurs. Les tribunes de Le Blé avait mal vécu le départ, à l'été 2010, du seul joueur formé au club figurant dans l'équipe ayant arraché la montée en Ligue 1. Les deux camps ont aplani le différend qui n'avait cessé de grandir à l'occasion de ses retours à Brest, sous d'autres couleurs.

Ce premier point réglé, Mathias Autret s'attaque désormais au second : prouver sur le terrain qu'il peut être le fer de lance d'une équipe brestoise ambitieuse, malgré deux dernières saisons assez moyennes à Lens. "Je me sens bien car, forcément, je connais l'endroit. Même si on peut considérer que j'arrive dans un nouveau club tant il a changé depuis mon départ. Mais le fait de revenir, ce n'est pas plus difficile que ça. Dans tous les clubs, quand une recrue arrive, il y a de l'attente. Peut-être qu'on m'attend un peu plus car on me connait un peu plus. Mais ça ne change pas grand chose, dans le fond. Ce n'est pas si particulier que ça. "

Lors du dernier match de préparation, face à Lorient, c'est Autret qui a inscrit le deuxième et dernier but. Celui de la victoire.

Furlan : "Nul n'est prophète en son pays"

En revenant à Brest, Mathias Autret ne choisit pas la facilité. Il se retrouve exactement dans la même situation qu'Alexandre Coeff il y a un an, et qui a vécu une première saison compliquée, à la maison, au point de perdre sa place de titulaire. Les deux compères n'ont pas évoqué cette situation, mais l'entraîneur Jean-Marc Furlan a rappelé que s'imposer n'était pas acquis pour un joueur de retour dans son club formateur.

"Dire que nul n'est prophète en son pays, c'est vrai en foot aussi, explique Furlan. Mon rôle, c'est de le protéger." Sur le terrain, Furlan pourrait donc décaler Autret sur le côté dans une ligne de trois attaquants, plutôt que de l'aligner en soutient de l'attaquant de pointe. Un positionnement qui a la préférence du joueur, lui-même.