Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ligue 2 : Le Clermont Foot doit confirmer contre Châteauroux

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Après sa très belle victoire (0-1) contre le Paris FC mardi dernier, le Clermont Foot doit tenir son rang, ce lundi soir (20h45) contre Châteauroux, dernier de Ligue 2 et déjà relégué en National.

Le Clermont Foot comptera de nouveau sur Mohamed Bayo (ici contre Amiens), qui a marqué deux buts sur ses trois derniers matchs
Le Clermont Foot comptera de nouveau sur Mohamed Bayo (ici contre Amiens), qui a marqué deux buts sur ses trois derniers matchs © Maxppp - Thierry Larret

Pour le Clermont Foot, c'est le match idéal pour continuer à accumuler de la confiance. Le club auvergnat reste sur une victoire importante contre le Paris FC, grâce à un but de son meilleur buteur (qui est aussi celui de la Ligue 2), Mohamed Bayo. Les voyants de la sérénité sont donc au vert. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Châteauroux relégué, mais la saison n'est pas terminée

En face, Châteauroux, qui n'a gagné que quatre fois cette année, n'a pas pu éviter la relégation en National, malgré un rachat par des investisseurs saoudiens il y a un mois et demi. Avant d'affronter Grenoble (candidat pour la montée), Sochaux (candidat aux barrages) et Caen (qui lutte pour le maintien), le club berrichon, qui n'a plus rien à jouer et reste sur onze matchs sans victoire, passe pour le parfait sparring-partner. Et c'est pourquoi il faut s'en méfier : Châteauroux jouera libéré, pour faire bonne figure malgré la relégation.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Le pire moyen d'aborder ce match serait de le prendre à la légère. Car aucun match n'est facile dans cette Ligue 2 très serrée, y compris contre des équipes en difficulté : ainsi, Toulouse a obtenu un succès étriqué dans le Berry il y a dix jours (1-0), et Grenoble, qui menait pourtant 2-0 et était en supériorité numérique, a tout gâché pour concéder le match nul (2-2). Et chaque point gagné ou perdu compte, surtout, bien sûr, quand on joue la montée en Ligue 1 et qu'il reste peu de matchs.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Gérer la pression du sprint final

Troyes a battu Grenoble, samedi (3-1), prenant provisoirement huit points d'avance sur le Clermont Foot. Les Auvergnats, en cas de victoire contre Châteauroux, ont donc une occasion de reléguer Grenoble à cinq points, et d'aborder le déplacement en Isère, le 1er mai, avec bien plus de sérénité. La question sera de savoir si Clermont saura aborder cette pression favorablement, en étant efficace et sans se mettre en difficulté comme ce fut le cas sur les derniers matchs. Mais le coach Pascal Gastien s'est aussi voulu rassurant en conférence de presse hier, sur l'état d'esprit de son groupe, qui a écarté, peut-être définitivement, le Paris FC de sa route, grâce à sa victoire la semaine dernière à Charléty.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Et Jim Allevinah, qui, comme Johan Gastien, a connu la course à la montée, est resté confiant aussi. Si le Gabonais, auteur de dix buts et six passes décisives cette saison, et intenable lors des derniers matchs, reste sur le même niveau de performance, nul doute que Clermont saura jouer les premiers rôles.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

A quatre journées de la fin, Clermont est deuxième, et il a une occasion historique de mettre la pression sur Toulouse, durement touché par le covid-19, et qui devra enchaîner les matchs en retard en fin de saison, avec forcément une problématique physique importante. Les signaux sont plutôt positifs pour les Clermontois, mais les dernières performances (deux victoires en six matchs malgré tout) et le calendrier à venir (Châteauroux, Grenoble, Sochaux, Caen) exigent concentration et sang-froid à leur maximum.

Malgré quelques bobos après l'intense match contre le Paris FC (Hountondji, Gastien, N'Simba, Zedadka, Bayo et Dossou ont pris pas mal de coups), Pascal Gastien, l'entraîneur, s'est voulu plutôt optimiste. "Il y en a qui ne se sont quasiment pas entraînés de la semaine. On va voir mais je pense que ça va rentrer dans l'ordre."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess