Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 2 : le GF38 écope d'un match à huis clos avec sursis

vendredi 8 juin 2018 à 12:51 Par Julien Morin, France Bleu Isère et France Bleu

Sanction clémente pour le GF38 auditionné jeudi par la commission de discipline de la FFF suite aux incidents en marge du match contre Sannois Saint-Gratien. Le club grenoblois écope d'un match à huis clos avec sursis, accompagné d'une amende. Le 27 juillet, le stade des Alpes ne sera donc pas vide.

Après le match contre Sannois Saint Gratien, des supporters grenoblois avaient envahi la pelouse du stade des Alpes
Après le match contre Sannois Saint Gratien, des supporters grenoblois avaient envahi la pelouse du stade des Alpes © Radio France - Xavier Demagny

Grenoble, France

La sentence n'a pas tardé, et elle est très satisfaisante pour le GF38. Représenté par son manager général Max Marty, le club était auditionné jeudi par la commission de discipline de la Fédération Française de Football (FFF) suite aux incidents survenus après le coup de sifflet final du dernier match de la saison régulière de Nationale 1 contre l'Entente Sannois Saint-Gratien. Ce sera donc un match à huis clos avec sursis, accompagné d'une amende, ce qui signifie que pour le retour en Ligue 2, le 27 juillet prochain au stade des Alpes contre Sochaux, les supporters grenoblois pourront être présent.

A titre provisoire, le stade des Alpes avait déjà été suspendu lors du match aller de barrage d'accession en Ligue 2 contre Bourg-Péronnas, cette fois la sanction est définitive. Interrogé à sa sortie de commission jeudi, Max Marty espérait une "bonne surprise", concédant que "des choses doivent être changées en terme de sécurité (...) on va la réorganiser, l'affecter différemment. En terme d'accueil au stade, les gens doivent pouvoir venir en famille dans les meilleures conditions et à risque zéro".

Voila un des dossiers brûlants du GF38 évacué, l'actualité du club reste toutefois chaude, avec notamment l'imbroglio autour du sort de son entraîneur Olivier Guégan, et l'ouverture du mercato estival samedi.