Football

Ligue 2 : le GFCA sur un nuage après sa victoire contre Orléans (3-2)

Par Patrick Rossi, France Bleu RCFM samedi 28 février 2015 à 6:27

GFCA - Orléans, Boutaïb à la lutte avec Pinaud
GFCA - Orléans, Boutaïb à la lutte avec Pinaud © maxppp.com

Le GFCA a signé une dixième sortie sans défaite à l'occasion de la 26e journée de ligue 2. Face à Orléans, les ajacciens se sont imposés 3 buts à 2. Ils ont par la même occasion conforté leur deuxième place au classement.

Le GFCA est sur un nuage. Et même si les rencontres sont désormais plus difficiles, les ajacciens ne lachent rien. Orléans, l'adversaire du jour, a pourtant donné du fil à retordre jusqu'au coup de sifflet final. Mais la détermination ajaccienne a fait la différence. Boutaïb, Larbi et Pujol sont les buteurs de cette soirée riche en émotions. Et grâce à cette nouvelle victoire, les ajacciens confortent leur deuxième place au classement. Et forcément, nombreux sont ceux qui rêvent d'accession en ligue 1. Mais Thierry Laurey, l'entraineur du Gazelec veut garder les pieds sur terre. "On savait qu’Orléans ne lâcherait rien . Les orléanais l’avaient démontré à Brest en obtenant le nul dans le temps additionnel. Le groupe était prévenu. Mais il faut être honnête,  on a facilité la tâche à notre adversaire . On a concédé un but sur un corner alors que l’on savait très bien que c’était leur arme principale. Mais bon, on a gagné. Je préfère retenir les trois de la victoire et le nombre de buts marqués ."  Thierry Laurey, lucide, retient donc le positif de son équipe "je suis content de voir de quelle façon nous avons résisté sur la fin . On a plus résisté que joué sur le final. Mais on a lutté , et on a été très bon défensivement ." 

Le GFCA achève le mois de février de fort belle, avec une moisson de points intéressante. Mais égal à lui même, Thierry Laurey ne s'enflamme pas "février a été un bon mois. Mais mars arrive et il faudra là encore être à la hauteur. Il y a des rencontres qui vont être difficiles à la maison contre Nancy, Sochaux. Il faudra aussi aller chercher des points à l'extérieur".

La ligue 1 ... je n'en rêve pas la nuit

Avec 45 points, le GFCA a atteint dès la 26e journée de championnat son objectif principal qui est le maintien. Mais lorsque l'on est deuxième du championnat, cette notion est évidemment renvoyée aux oubliettes. Et qui ne rêve pas d'accession maintenant? Pas les supporters c'est certain. Mais pour Thierry Laurey, les choses ne sont pas si évidentes : "on ne peut pas empêcher les supporters de rêver. Dans un coin de notre tête on se dit quand même que ce serait sympa si on pouvait réussir ce coup là. Mais je ne me réveille pas la nuit en pensant à ça . Il faut raison garder. On est content d'être là. On prend du plaisir, et moi le premier. Mais il ne faut pas perdre de vue qu'il reste encore 12 matchs. C'est très long. On verra début mai si nous sommes toujours à cette même place au classement. Si c'est le cas ... "

Thierry Laurey analyse le match du GFCA contre Orléans

 Prochain rendez-vous pour le GFCA, le 6 mars, avec un déplacement à Nîmes.