Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ligue 2 : le HAC est bel et bien à vendre

Le Havre AC est bel et bien à vendre, l'information avait été révélée ce mardi par nos confrères du journal l'équipe. Le propriétaire américain et président du club a décidé de mettre un terme à son engagement au sein du club.

Le Hac accusera un déficit de 10 millions d'euros à la fin de la saison. Le club est à vendre.
Le Hac accusera un déficit de 10 millions d'euros à la fin de la saison. Le club est à vendre. © Radio France - Yves-René Tapon

La crise sanitaire, le déficit de 10 millions d'euros comme on vous le révélait sur France Bleu Normandie et le manque de résultats ont eu raison du HAC. Son président et propriétaire américain Vincent Volpé a décidé de jeter l'éponge, selon nos informations. Les finances du club sont dans le rouge.

Les caisses vides

Avec un déficit de 10 millions d'euros à la fin de le saison, la situation financière au HAC devient compliquée à gérer. A tel point que l'agglo du Havre vole au secours du club doyen. Elle devrait racheter le centre d'entraînement de Soquence à hauteur de 5 millions d'euros pour renflouer, soulager les caisses du club. Les discussions sont en cours.

Le HAC devrait respirer un peu plus en cette fin de saison. Parce que sur les terrains, les Ciels et Marine ne sont pas au mieux, 13e du championnat, ils peinent à se maintenir.  Côté filles, elles sont dernières de D1. Le centre de formation est estimé à 5 millions d'euros. Mais il ne parvient plus à sortir des pépites que le HAC revendait à prix d'or.

Il ne reste en effet plus rien des quelque 50 millions d’euros de transferts empochés depuis 2015 et l’arrivée de Vincent Volpé à la présidence. Cette manne a servi en grande partie à effacer, chaque année, le déficit structurel, c’est-à-dire la différence entre les recettes et les dépenses.

Côté sportif, le HAC peine à se maintenir, 13e de Ligue 2. Les filles, elles sont dernières de D1. Et le centre de formation peine à sortir des pépites que le HAC revendait à prix d'or. Ce qui pourrait décourager les futurs investisseurs. De plus, une des sociétés de Vincent Volpé a accordé un prêt à hauteur de 8 millions d'euros au HAC. Le club doit rembourser encore et sûrement pendant plusieurs années sur la base de 5% d'intérêts.

A lire aussi : INFO FRANCE BLEU : le HAC va terminer la saison avec dix millions d’euros de recettes en moins que prévu

Choix de la station

À venir dansDanssecondess