Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Le Havre AC : la saison 2021-2022 en Ligue 2

Ligue 2 : le HAC vise la passe de trois contre Dunkerque

-
Par , France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Le Havre reçoit Dunkerque ce samedi au Stade Océane, lors de la 26e journée de L2, avec l'ambition de signer une troisième victoire consécutive. Et de s'ancrer dans la première partie du classement avant, pourquoi pas, de prétendre à mieux.

image par défaut

Une semaine après son succès à Châteauroux (0-1), face à la lanterne rouge, le HAC affronte un autre mal classé, Dunkerque (16e), ce samedi au Stade Océane. Toujours invaincus depuis le début de la phase retour (4 nuls et 2 victoires), les Ciel et Marine sont à la croisée des chemins. Localisés en 10e position, ils comptent dix points d'avance sur le 18e, et huit de retard sur la 5e place qualificative pour les play-offs.

Je ne perds pas la tête parce qu'on a gagné deux fois. Paul Le Guen

"L'objectif est de continuer à prendre de l'air avec la fin du classement et pourquoi pas, à la faveur d'une victoire samedi, se mettre dans la première partie de tableau, dans une zone qui correspond à ce qu'on pouvait espérer en début de saison, déclare le coach Paul Le Guen. On va voir, match après match, si on peut continuer à remonter au classement. Il faut faire preuve de beaucoup d'humilité compte tenu de ce qu'on a vécu depuis le début de saison. Je suis extrêmement vigilant. Je ne perds pas la tête parce qu'on a gagné deux fois. Il faut être très, très prudent, et je veux que les joueurs le soient avec moi."

Alexandre Bonnet, symbole du renouveau

Depuis qu'elle est passée en 4-4-2, avec un milieu en losange, l'équipe havraise a trouvé son équilibre. Un schéma qui sied à merveille à Alexandre Bonnet. Cantonné à un rôle de remplaçant durant la première partie de saison, le capitaine est redevenu un élément indispensable. "J'ai beaucoup travaillé physiquement. Je n'attendais qu'une chose : pouvoir m'exprimer plus longuement. Il y a eu ce tournant contre Toulouse, où je rentre rapidement en jeu, une très bonne entrée qui se concrétise par un but. Au fur et à mesure, je me suis senti monter en puissance. Je suis récompensé de mon travail et j'en suis très content."

Reste cette question. En fin de contrat en juin prochain, Alexandre Bonnet rempilera-t-il pour une 13e saison sous les couleurs havraises ?

"Je suis bien obligé de penser à la suite. J'ai toujours montré mon attachement au club. Je le ferai jusqu'à la fin de mon contrat, que ce soit cet été ou plus tard. Pour la suite, la balle est dans le camp du club. Cela fait de nombreuses années que je n'ai pas le souhait d'aller voir ailleurs. J'ai toujours clamé haut et fort que j'aimais ce club. Mais j'ai conscience aussi que lors de ma dernière prolongation (en juin dernier), les négociations avaient été difficiles. Il faudra peser le pour et le contre. Ma priorité est de continuer à réaliser ce beau métier. Je me sens très bien physiquement, j'arrive à enchaîner les efforts. Je suis plein de jus. Je suis content de montrer que l'âge (il a 34 ans) n'est pas un frein. C'est avant tout un état d'esprit. J'espère avoir des opportunités pour poursuivre cette carrière."

En attendant, Alexandre Bonnet entend bien aider le HAC à confirmer son regain de forme.

HAC - Dunkerque, à suivre ce samedi dès 18 h 55 sur France Bleu Normandie

Choix de la station

À venir dansDanssecondess