Sports

Ligue 2 (J17) | le Havre : et si Salles-Lamonge prenait les choses en main ?

Par Bertrand Queneutte, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) lundi 28 novembre 2016 à 22:39 Mis à jour le mardi 29 novembre 2016 à 10:52

Sébastien Salles-Lamonge, auteur d'une passe décisive, en sept apparitions avec le HAC
Sébastien Salles-Lamonge, auteur d'une passe décisive, en sept apparitions avec le HAC - Emmanuel Lelaidier - @HAC Foot

Après deux matchs sans victoire, le HAC (5) reçoit Strasbourg (9) ce mardi, à l'occasion de la 17ème journée de Ligue 2. Les hommes d'Oswald Tanchot vont notamment devoir trouver la solution à une animation offensive bien trop pauvre.

Le HAC reçoit Strasbourg, ce mardi, à l’occasion de la 17ème journée de Ligue 2. Les havrais doivent absolument s’imposer, non seulement parce qu'ils restent sur deux matchs sans victoire (un nul et une défaite) mais aussi et surtout parce que les normands, jusque là, sont incapables de dominer les grosses formations. Coup d'envoi de la rencontre à 21h, sur France Bleu Normandie.

Une animation offensive... inoffensive ?

Pour gagner, le HAC va devoir marquer, sans doute dans un 3-5-2, comment à Lens. Problème, peu importe le système, l’attaque est en panne depuis deux rencontres, et l'animation offensive a encore été pointée du doigt, vendredi, par les supporters mais aussi par certains joueurs eux-mêmes. Les attaquants, et notamment Mathieu Duhamel, estiment avoir reçus trop peu de ballons. D’où cette question : pourquoi le HAC se prive-t-il depuis quatre matchs de Sébastien Salles-Lamonge, pur numéro 10 et seul véritable créateur ? ou du moins, pourquoi ne s'appuie-t-il pas d'avantage sur lui ? Prêté par Rennes, le jeune homme n'a en effet été titularisé qu'à trois reprises depuis le début de saison.

Oswald Tanchot : "Il n'y a pas de débat Sébastien Salles-Lamonge..."

Et pourquoi pas Salles-Lamonge - Explications de Bertrand Queneutte :

Oswald Tanchot : "L'année dernière, on avait un joueur capable d'amener de la folie, on ne l'a plus. Il faut trouver autre chose"

A noter que Sébastien Salles-Lamonge, pour la première fois en championnat depuis la 12ème journée, a été retenu dans un groupe de 17 joueurs pour la réception de Strasbourg, ce mardi.

Les coups de pieds arrêtés, ce mal havrais...

Offensivement, le HAC va devoir trouver des solutions nouvelles pour amener de la folie devant le but adverse, d'autant que, pour l'heure, les normands ne peuvent même pas compter sur les coups de pieds arrêtés. Le Havre est en effet, avec Strasbourg, l'équipe la moins efficace du TOP 10 dans ce domaine, avec seulement deux réalisations sur dix-huit.

Jean-Pascal Fontaine, auteur du seul but havrais sur coup-franc direct, cette saison - Aucun(e)
Jean-Pascal Fontaine, auteur du seul but havrais sur coup-franc direct, cette saison - Emmanuel Lelaidier - @ HAC Foot

Oswald Tanchot : "L'an dernier, la différence entre Nancy et DIjon qui montent en L1 et certaines autres équipes comme nous, elle se fait uniquement sur coups de pied arrêtés. Nancy était quasiment à 50% de ses buts marqués sur coups de pied arrêtés. Si déjà on pouvait être à un tiers..."

Coups de pied arrêtés ou coups d'épée dans l'eau ? Explications d'Oswald Tanchot et Issam Chebake, au micro France Bleu de Bertrand Queneutte :

Le HAC et les coups de pied arrêtés - Bertrand Queneutte

Ligue 2 (J17) : Le Havre - Strasbourg, à suivre sur France Bleu Normandie, en direct et en intégralité, à partir de 20h45, avec Bertrand Queneutte et Alexis Bertin.

Partager sur :