Football DOSSIER : Ligue 2 : toute la saison 2016-2017 du HAC

Ligue 2 | Le Havre : Grégoire Puel poussé vers la sortie

Par Bertrand Queneutte, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) mercredi 18 janvier 2017 à 10:26

Grégoire Puel (à gauche) n'est apparu que quinze fois en Ligue 2, depuis son arrivée en août 2015
Grégoire Puel (à gauche) n'est apparu que quinze fois en Ligue 2, depuis son arrivée en août 2015 © Maxppp - Emmanuel Lelaidier

Arrivé au HAC en août 2015, Grégoire Puel pourrait faire de nouveau ses valises, à six mois de la fin de son contrat. Jamais utilisé cette saison, le latéral droit est aujourd'hui blacklisté par le club normand.

En débarquant au Havre à l'été 2015, Grégoire Puel espérait bien rebondir. Le jeune homme, pris en grippe par une partie des supporters azuréens et poussé vers la sortie par son Président, venait alors de résilier avec l'OGC Nice. Seulement, c'est un nouveau revers auquel est aujourd'hui contraint de faire face le latéral droit.

A 24 ans, Grégoire Puel a - comme tous ses partenaires - été confronté à de multiples changements d'entraîneurs depuis son arrivée dans le club normand, et on ne peut pas dire qu'il fasse partie de eux qui en ont profité.

Attiré par Thierry Goudet, Grégoire Puel n'a en effet été que très peu utilisé par Bob Bradley et n'entre aujourd'hui pas du tout dans les plans d'Oswald Tanchot. A tel point que le club lui aurait récemment fait savoir qu'il ne jouerait plus du tout en Ligue 2, avec le maillot Ciel et Marine.

Bilan : 15 matchs pour 10 titularisations, la saison passée. Et aucune sélection dans le groupe des seize, depuis le début de l'exercice en cours, pour le jeune homme de 24 ans barré à son poste de prédilection par Issam Chebake et Barnabas Bese.

Amer et déçu que sa chance ne lui ait pas d'avantage été donnée, Grégoire Puel ne comprend pas l'attitude de ses dirigeants et estime qu'il pourrait apporter, si l'opportunité lui était offerte. Pour autant, pas question de perdre du temps. Celui qui compte plus de 60 apparitions / titularisations en Ligue 1 avec l'OGC Nice, est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau projet, pour cet hiver ou pour l'été prochain.

Pour l'heure, plusieurs touches mais aucune offre concrète. Le contrat du joueur arrive à échéance au mois de juin... à moins que le HAC ne monte en Ligue 1, auquel cas une année supplémentaire viendrait automatiquement s'ajouter (2+1). En attendant, Grégoire Puel continue de s'entraîner, sans relâche.