Football DOSSIER : Ligue 2 : toute la saison 2016-2017 du HAC

Ligue 2 - Le Havre (J20) : solidaires mais inoffensifs, les normands ramènent un point de Nîmes

Par Bertrand Queneutte, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) samedi 14 janvier 2017 à 1:19

les havrais ont fait bloc, mais n'ont une fois de plus pas su marquer face à la 14ème défense de Ligue 2
les havrais ont fait bloc, mais n'ont une fois de plus pas su marquer face à la 14ème défense de Ligue 2 © Maxppp - Nassira Belmekki

Avec un nul (0-0) sur la pelouse du Nîmes Olympique, le HAC a enchaîné un sixième match consécutif sans victoire en championnat, ce vendredi, à l'occasion de la 20ème journée de Ligue 2. Les Ciel et Marine sont désormais 9ème au classement.

Ultra pressants, les havrais l'ont été, ce vendredi, sur la pelouse de Nîmes. Seulement, ils ne l'ont été que pendant dix minutes... les dix dernières ! Avant cela, et notamment en première mi-temps, le HAC s'est fait bouger par l'avant dernière équipe à domicile et n'a pu compter que sur le manque de réalisme des attaquants gardois, ou bien sur quelques sauvetages de ses centraux et notamment de Denys Bain, pour ne pas encaisser un pion. A l'arrivée : un nul assez logique, voire bien payé. Et un sixième matchs sans victoire d'affilée. Pas de quoi pavoiser, loin de là. En ce moment, avec le HAC, il y a plus de quoi se taper la tête contre les murs, que de quoi sauter au plafond.

Au classement, le HAC est provisoirement 9ème, à cinq points du podium et à dix points du leader. Analyse de la rencontre avec le coach normand Oswald Tanchot, au micro de Bertrand Queneutte :

Ecutez : Oswald Tanchot, entraîneur du HAC, après le nul à Nîmes

Le temps commence à être long, pour Thomas Ayasse et les siens :

Ecoutez : Thomas Ayasse s'impatiente

Issam Chebake et ses partenaires ont au moins su être solides derrière - Maxppp
Issam Chebake et ses partenaires ont au moins su être solides derrière © Maxppp - Emmanuel Lelaidier

Une solidarité retrouvée

S'ils n'ont toujours pas trouvé la clef pour marquer et encore moins pour gagner, les havrais ont au moins compris une chose : qu'ils étaient tous dans le même bateau, voire dans la même galère. Et que c'est ensemble qu'ils en sortiraient. AInsi, on ne pourra pas leur reprocher, ce vendredi, un manque de solidarité. L'état d'esprit affiché face à Nîmes n'a pas été tout à fait le même que contre Guingamp, mais il n'en était pas loin. Et même si l'ambiance est loin d'être à la fête, c'est ce que veut retenir Issam Chebake de cette partie. Le latéral droit est au micro France Bleu de Bertrand Queneutte :

Ecoutez : Issam Chebake, avec Bertrand Queneutte

Une attaque à la peine

Les hommes d'Oswald Tanchot ont beau s'être créé l'occasion la lus dangereuse du match (la seule ?), avec un caviar de Gimbert pour Dembele devant le but, avec seulement 19 buts réalisations depuis le début de saison, l'équipe constitue aujourd'hui la 16ème attaque du championnat... avec seulement cinq réalisations de plus qu'Auxerre, bon dernier. Les normands n'ont scoré qu'une fois sur les six derniers matchs. Bien trop peu, pour un prétendant annoncé à la montée. Sur le plan offensif, le HAC ne fait peur à personne. Mais pour Thomas Ayasse, milieu de terrain, pas question de pointer du doigt les attaquants. Il est au micro France Bleu de Bertrand Queneutte

Ecoutez : Thomas Ayasse, à propos des attaquants

Les supporters de plus en plus mécontents

Le HAC n'est pour l'heure pas du tout à la hauteur de ses ambitions. Les supporters l'ont bien compris, ce qui n'atténue pas leur colère, au contraire. Florilège des messages postés hier soir :

Prochain match : Le Havre - Gazelec Ajaccio, le vendredi 20 janvier, à 20h. En direct sur France Bleu Normandie, avec Bertrand Queneutte et Alexis Bertin.