Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Ligue 2 : toute la saison 2016-2017 du HAC

Ligue 2 – Le Havre : la pire attaque depuis plus de 10 ans

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)
Le Havre, France

Avant d'affronter Lens en match décalé de la 34ème journée ce lundi, le HAC possède la meilleure défense du championnat, mais la 19ème attaque de Ligue 2. Avec 30 buts inscrits, il s'agit, pour les normands, du plus faible bilan offensif depuis la saison 2004/2005.

A quatre matchs de la fin, Ghislain Gimbert, deuxième meilleur buteur du HAC avec 7 réalisations
A quatre matchs de la fin, Ghislain Gimbert, deuxième meilleur buteur du HAC avec 7 réalisations © Maxppp - Jonathan Konitz

Offensivement, c’est le jour et la nuit entre la saison passée et celle en cours, pour le HAC. Jusque là, les hommes d’Oswald Tanchot ne sont en effet parvenus à faire trembler les filets qu’à 30 reprises cette saison, et pointent à l'avant dernière place du classement des attaques. Ils étaient à 40 buts à la même période, la saison dernière. Ainsi et pour l'heure, seul Auxerre fait pire (24). En revanche, Orléans ou encore le Red Star font mieux. Des équipes pourtant moins bien équipés, sur le papier.

Un classement offensif qui, du coup, explique largement le classement général des normands. Précisions d'Oswald Tanchot, entraîneur du HAC, au micro France Bleu de Bertrand Queneutte :

Ecoutez : Oswald Tanchot, sur le bilan offensif du HAC

Oswald Tanchot : "Parmi nos attaquants, il y en a un qui est prêté, un qui ne joue plus et un autre qui est en fin de contrat et qui, parce qu'il a sans doute des états d'âme, n'est pas à 100%. On voit le total de buts marqués..."

Pire "attaque" havraise depuis 2004/2005, en Ligue 2 ?

Pour trouver un bilan plus catastrophique en deuxième division, il faut remonter loin : saison 2004/2005. A l'époque, les havrais avaient obtenu le bonnet d’âne (20ème), avec 20 buts à l’aube de la 34ème journée, et 28 au terme de l'exercice.

Le total, avant la 33ème journée, est en fait aujourd'hui le même que celui de la saison 2011/2012. A l'époque, les hommes de Cédric Daury (puis intérim de Christophe Revault) avaient alors terminé avec 38 buts. Ils en avaient marqué 30 après 33 matchs , soit autant que les Ciel et Marine cette saison. S'ils veulent faire mieux et ne pas s'inscrire comme la pire attaque depuis le retour en Ligue 2, les normands doivent donc marquer plus de huit fois, d'ici la fin du championnat. Pas simple, quand on sait que la moyenne havraise est de 0,9 buts par match, et qu'il n'en reste que cinq.

Oswald Tanchot : "Toutes les équipes qui sont en haut ont un buteur à plus de 14 ou 15 buts. Nous on n'a pas ce buteur là".

Mathieu Duhamel est pour l'heure le meilleur buteur du club cette saison (8 buts)
Mathieu Duhamel est pour l'heure le meilleur buteur du club cette saison (8 buts) © Maxppp - Emmanuel Lelaidier

Oswald Tanchot : "Les jeunes attaquants qui ont fait leurs premiers pas doivent bien comprendre que ce n'est pas seulement par rapport à ce qu'ils ont fait, mais par rapport à ce que d'autres n'ont pas fait (...) Certains jeunes pensent parfois que ce sont eux qui ont fait bouger les lignes (...) Ils ne sont encore rien d'autre que des promesses."

Le paradoxe havrais

Paradoxal à première vue, quand on sait que le HAC dispose cette année, comme la précédente, des deux meilleurs buteurs de Ligue 2 en activité : Ghislain Gimbert (78 buts en 347 matchs, dont 254 comme titulaire) et Mathieu Duhamel (71 buts 177 matchs, dont 161 comme titulaire). Cette saison, le premier en est à sept réalisations, en 28 matchs (24 titularisation) tandis que le second, qui n'a plus joué depuis fin janvier, reste le meilleur buteur du club, avec huit buts, en 19 matchs (16 titularisations).

A noter que lors de la saison 2004/2005, Philippe Hinsberger avait pour attaquants Jonathan Jager (5 buts), Christophe Mandanne (2 buts), Nassim Akrour (2 buts) ou encore Guillaume Hoarau, qui faisait alors ses débuts en Ligue 2.

Les explications

A ce faible rendement du HAC et des principaux buteurs, plusieurs explications : d'abord, une équipe peu adaptée à des attaquants au profil trop similaire. Ensuite, une animation offensive souvent trop pauvre. Un manque de stabilité, aussi, avec les différents changements d'entraîneur. Par ailleurs, un manque d'envie chez les uns, et un manque d'adhésion au projet chez les autres. Enfin, une absence de cohésion au sein du groupe, mais également une absence de ligne directrice claire et forte et de poigne de la part des dirigeants. La faute n'est donc pas seulement imputable aux finisseurs.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess