Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : Ligue 2 : toute la saison 2016-2017 du HAC

Ligue 2 - Le Havre | Mathieu Duhamel : "Depuis tout petit, j'écarte les bras et je fais l'avion"

jeudi 24 novembre 2016 à 20:22 Par Bertrand Queneutte, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Meilleur buteur du HAC, après 15 journées, Mathieu Duhamel a déjà fait trembler les filets à sept reprises cette saison. Avec toujours la même façon de célébrer ses réalisations. L'attaquant se confie, à ce sujet, sur France Bleu Normandie.

Mathieu Duhamel célèbre son but à Auxerre (0-1) cette saison
Mathieu Duhamel célèbre son but à Auxerre (0-1) cette saison © Maxppp - Emmanuel Lelaidier

Le Havre, France

A 32 ans, Mathieu Duhamel a déjà connu cinq clubs professionnels en Ligue 2 / Ligue 1 (Troyes, Metz, Caen, Evian et Le Havre) et inscrit 87 buts au cours de sa carrière. Parmi eux, six la saison passée avec les Ciel et Marine, et déjà sept saisons sous le maillot normand. Actuel meilleur buteur du club et deuxième meilleur buteur du championnat, "Dudu" a accepté de raconter à France Bleu Normandie la façon dont il célèbre ses buts, lui qui pourrait bien dépasser la barre des cent, d'ici le mois de mai. Il se confie, au micro de Bertrand Queneutte :

Mathieu Duhamel : ""Quand j'étais petit, à chaque fois que je marquais, j'écartais les bras et je faisais l'avion. Du coup, je suis resté là dessus. J'aime bien aussi faire le salut militaire, c'est l'esprit un peu guerrier que j'ai sur un terrain (...) Gilardino, il faisait comme s'il jouait du violon. Et comme je l'aimais bien, je l'ai fait une fois... (rires)"

Mathieu Duhamel, avec Bertrand Queneutte

Mathieu Duhamel : "Il y a tellement d'émotions qu'on ne se rend pas compte, parfois, du geste que l'on fait. C'est tellement fort que personne ne peut connaître cela, dans aucun autre métier. Sauf peut-être les chanteurs, les artistes, quand il y a un public. Pendant quelques secondes, on ne pense plus à rien..."