Football

Ligue 2 | Le Havre : Oswald Tanchot fait le ménage et se sépare de Philippe Bizeul

Par Bertrand Queneutte, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) vendredi 7 octobre 2016 à 23:22

Oswald Tanchot opère plusieurs changements au sein du staff
Oswald Tanchot opère plusieurs changements au sein du staff © Maxppp - Emmanuel Lelaidier

Après avoir relégué Pierre Barrieu tout en bas de la hiérarchie, le nouvel entraîneur du HAC poursuit son ménage au sein du staff. Cette fois, Oswald Tanchot vient d'écarter Philippe Bizeul, ancien adjoint de Bob Bradley.

Lors de la conférence de presse organisée lundi dernier pour officialiser le départ de Bob Bradley et intronisé Oswald Tanchot au poste d'entraîneur, le président Vincent Volpe avait laissé entendre que le nouveau coach aurait carte blanche pour constituer son staff. Cela se confirme.

En début de semaine, Oswald Tanchot a d'abord annoncé la relégation de Pierre Barrieu, préparateur physique et protégé de Bob Bradley, tout en bas de l'échelle dans la hiérarchie du staff. Cette fois, l'ancien du Poirée-sur-Vie, arrivé en même temps que Bob Bradley en tant qu'adjoint, s'est occupé du cas de Philippe Bizeul. Adjoint, lui aussi, du coach américain, il est désormais écarté du staff technique et appelé, à neuf mois de la fin de son contrat, à sans doute quitter le club.

Philippe Bizeul est la deuxième victime des changements opérés par Oswald Tanchot - Maxppp
Philippe Bizeul est la deuxième victime des changements opérés par Oswald Tanchot © Maxppp - Emanuel Lelaidier

Depuis son arrivée au HAC, en Novembre 2015, Oswald Tanchot a eu le temps d'observer le comportement de chacun des membres du staff. Parfois critique vis à vis de l'organisation, des choix du coach US ou encore du travail des uns et des autres au sein du club, le nouvel entraîneur n'avait pas non plus apprécié l'attitude de certains de ses collègues au cours d'une "réunion bilan" organisée par le président, en fin de saison dernière. En ligne de mire, deux hommes : Pierre Barrieu, qu'il na jamais jugé suffisamment compétent, et auquel il reprochait d'empiéter sur son territoire. Mais également Philippe Bizeul, qu'Oswald Tanchot avait considéré peu courageux et trop consensuel au moment de mettre carte sur table face au big boss.

En outre, Philippe Bizeul, censé favoriser l'intégration des jeunes issu du centre de formation au sein du groupe pro, souffre depuis plusieurs mois d'un manque évident de popularité auprès de ces derniers. Il n'est d'ailleurs, entre autres, pas étranger au départ de Lys Mousset, cet été. Le meilleur buteur du HAC la saison dernière avait en effet accusé le désormais ex-adjoint de lui avoir mis des bâtons dans les roues et d'avoir cherché à lui barrer la route. Une attitude qui, selon lui, avait accélérer son envie de quitter le club.

Christophe Revault, pas adjoint... mais bras droit !

Oswald Tanchot devrait sans doute attirer dans les prochains jours un homme de confiance pour s'asseoir à ses côtés sur le banc. En attendant, si plusieurs personnalités font les frais du départ de Bob Bradley, un homme se rapproche, au contraire, du nouveau coach mais aussi du terrain. Directeur sportif, Christophe Revault ne deviendra pas adjoint mais aura un rôle important aux côtés d'Oswald Tanchot. C'était d'ailleurs l'une des conditions imposée à Vincent Volpe. Oswald Tanchot est au micro France Bleu de Bertrand Queneutte :

Oswald Tanchot au sujet de Christophe Revault

Partager sur :