Football DOSSIER : Ligue 2 : toute la saison 2016-2017 du HAC

Ligue 2 : Le Havre très attendu, avec la réception de Brest

Par Bertrand Queneutte, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) lundi 19 septembre 2016 à 21:27 Mis à jour le lundi 19 septembre 2016 à 21:42

Cédric Cambon devrait hérité du brassard, en l'absence d'Alex Bonnet dans le 11 de départ
Cédric Cambon devrait hérité du brassard, en l'absence d'Alex Bonnet dans le 11 de départ © Maxppp - Emmanuel Lelaidier

C'est une équipe du Havre en plein doute qui reçoit le leader brestois, ce mardi. Les normands restent sur cinq matchs sans victoire en championnat, avant de disputer la 8ème journée de Ligue 2.

Le HAC est en plein doute. En pleine déroute, diront certains. Battus par l'avant dernier, vendredi soir, les havrais ont pris un sacré coup derrière la nuque. Les Ciel et Marine occupent actuellement la neuvième place au classement, et restent sur une série de six matchs sans victoire, toutes compétitions confondues. Réaction impérative donc, ce mardi à 21h, à l'occasion de la 8ème journée de Ligue 2. Les normands reçoivent le leader brestois et seront très attendus. Une victoire pourrait constituer un électrochoc.

Cédric Cambon, défenseur central : "Revenir aux fondamentaux : récupération du ballon, entraide, se dépouiller les uns pour les autres. Si on ne relève pas la tête à ce niveau là, on va vivre une saison de merde"

Réunion de crise ?

A l'heure qu'il est, ce n'est pas tant d'un point de vue comptable que le HAC fait peur, mais plutôt d'un point de vue contenu. Inquiets, tout le monde l'est désormais. Avec cette question : où est passée la magie de l'an dernier ? D'ailleurs, ce n'est pas pour rien si le président a convoqué l'équipe et les joueurs ce lundi midi, à l'issue de l'entraînement. Une réunion de crise au cours de laquelle Vincent Volpe, tout juste rentré des Etats-Unis, a tenté  de remobiliser les siens, avec son optimisme et son dynamisme.

Dans tout ça, Bob Bradley est finalement le seul à continuer d'afficher une totale sérénité. L'entraîneur refuse en effet d'admettre qu'il y a un/des problème/s de fond, dans son équipe et dans le club. Concernant sa méthode, son discours, ses choix ou encore son message, rien à redire. Il estime simplement que ses joueurs manquent de confiance en eux et commettent beaucoup d'erreurs, mais que la roue va finir par tourner. Il est au micro de Bertrand Queneutte :

Bob Bradley : "J'ai connu ça plein de fois dans ma carrière. Quand les choses se passent mal, le vent se lève et les vautours commencent à tourner autour du stade"

Bob Bradley, au micro de Bertrand Queneutte

Bob Bradley, entraîneur du HAC - Radio France
Bob Bradley, entraîneur du HAC © Radio France - Bertrand Queneutte

Cédric Cambon pense, pour sa part, que l'équipe ne fait pas assez d'efforts et que le problème est avant tout lié à la volonté et à l'état d'esprit de chacun. Par ailleurs, le défenseur central estime que s'il faudrait peut-être changer de système de jeu, il faudrait surtout revenir aux fondamentaux. Que, pour le moment, le HAC doit oublier le "beau jeu" voulu par Bob Bradley, et se reconcentrer sur les bases.

Un Cédric Cambon avec forcément la tête des mauvais jours, en conférence de presse. Il est au micro France Bleu Normandie de Bertrand Queneutte:

Cédric Cambon, avec Bertrand Queneutte

Cédric Cambon : "Conscients de nos lacunes. Mais cela peut rebasculer en notre faveur sur pas grand chose, donc on s'accroche à ça, car la période est un peu noir.

Le changement, ce n'est pas (vraiment) pour maintenant

Pour la venue de Brest, contrairement à ce qu'il avait laissé entendre après la défaite de vendredi, Bob Bradley a choisi de reconduire le même groupe que pour le déplacement à Bourg-en-Bresse. Le 11 de départ devrait d'ailleurs être quasiment le même, ainsi que le schéma (4-2-3-1). Seul changement notable : Alex Bonnet, le capitaine, ne devrait pas débuter. Il devrait laissé sa place à Sébastien Salles-Lamonge, en numéro 10.

Thomas Ayasse, invité de Stade Bleu

Le milieu de terrain Thomas Ayasse était l'invité de Stade Bleu, ce lundi soir, en direct. Il a évoqué la situation de crise, les mauvais résultats, la réunion avec le président... et l'ancien troyen a aussi reconnu que le HAC, l'an dernier, s'appuyait beaucoup sur son petit génie : Lys Mousset. Un joueur qui masquait parfois les failles collectives de l'équipe. Il répond à Bertrand Queneutte et Manuel Quesnel :

Thomas Ayasse, invité de Stade Bleu

Le Havre - Brest, 8ème journée de Ligue 2 : match à vivre en direct et en intégralité sur France Bleu Normandie. Rendez-vous dès 20h45 avec Bertrand Queneutte et Alexis Bertin.