Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ligue 2 : le Pau FC dominé et battu à Troyes (2-0)

-
Par , France Bleu Béarn Bigorre

Ce samedi soir, le Pau FC s'est incliné au stade de l'Aube, face à Troyes, lors de la 3e journée de Ligue 2. Les footballeurs palois ont souffert et ont encore une fois concédé un penalty, fatal.

Damon Bansais et le Pau FC, souvent sous pression sur la pelouse de Troyes.
Damon Bansais et le Pau FC, souvent sous pression sur la pelouse de Troyes. © Maxppp - Jérémy Bruley

Toujours pas de victoire en Ligue 2 pour le Pau FC. L'équipe de Didier Tholot savait que sur la pelouse d'un candidat à la montée l'affaire était loin d'être entendue, le Pau FC s'est finalement incliné suite à un nouveau penalty concédé, cette fois par Quentin Daubin, en fin de première période (1-0, 38e), puis un deuxième but inscrit en contre par Pintor (87e).

Trois penaltys concédés en trois matchs

Jusqu'à l'ouverture du score, les footballeurs béarnais avaient réussi à contenir les assauts troyens, grâce notamment à deux bonnes parades d'Alexandre Olliero dans le premier quart d'heure. Le Pau FC a continué de subir, ne réagissant que par quelques frappes non cadrées d'Assifuah, et a fini par craquer en concédant donc l'ouverture du score sur un penalty, sans doute sévère, sifflé pour une main de Quentin Daubin alors que celui-ci se protégeait le visage sur un coup-franc.

Dès lors, Didier Tholot a souhaité provoquer l'électrochoc, faisant sortir Romain Bayard pour le remplacer par Victor Lobry. Le transfuge d'Avranches a apporté son impact et sa hargne. Malgré un léger mieux en deuxième période, à quelques minutes du coup de sifflet final, une perte de balle anodine d'Abdou Ndiaye s'est transformée en occasion et en but, Pintor ajustant à la perfection le portier palois (2-0, 87e). Frustré, Quentin Daubin a écopé d'un carton rouge pour un tacle trop appuyé dans le temps additionnel.

Les Palois ne décollent pas, ils tenteront de réagir dès samedi prochain, au Hameau, contre Guingamp.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess