Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : Toute la saison 2017-2018 de l'AS Nancy Lorraine

Ligue 2 : un préparateur mental arrive au chevet des joueurs de l'ASNL

mardi 6 mars 2018 à 6:41 Par Lucas Valdenaire, France Bleu Sud Lorraine

Au plus mal en Ligue 2, l'AS Nancy Lorraine a décidé de faire appel à un préparateur mental. L'entraîneur Patrick Gabriel l'a confirmé juste après la défaite (1-0) à Châteauroux vendredi dernier. Le magnothérapeute et ancien joueur professionnel Pierre Mosarelli est attendu dans les prochains jours.

L'ASNL est actuellement 18ème de Ligue 2, à dix journées de la fin de saison.
L'ASNL est actuellement 18ème de Ligue 2, à dix journées de la fin de saison. © Maxppp - Alexandre Marchi PQR Est Républicain

Nancy, France

Les dirigeants de l’ASNL y songeaient depuis plusieurs semaine. Désormais, c’est officiel : un préparateur mental est attendu à Nancy. 

"Ça ne peut pas faire de mal"

Les Lorrains pointent à la 18ème place de Ligue 2 (barragiste) : il fallait donc réagir au plus vite et tenter de trouver une solution. Ces derniers jours, toutes les options étaient sur la table. Et celle d'un coach mental était déjà dans les esprits au mois de février dernier.

Le technicien lorrain Patrick Gabriel l'a donc confirmé vendredi dernier en conférence de presse, après la défaite de l'ASNL (1-0) à Châteauroux. Les dirigeants ont effectivement décidé de faire venir un coach mental. "On cherche des solutions, explique Patrick Gabriel, je sais pas si ça fera du bien, mais ça fera pas de mal."

"La pression, il faut savoir la gérer"

Du côté des joueurs, la nouvelle est plutôt bien accueillie. "C'est vrai qu'on est dans le mal, autant essayer des choses," déclare Arnaud Nordin. "Ça ne peut être qu'un plus pour nous. J'espère que ça va apporter de l'aide aux joueurs qui en ont besoin," espère de son côté Amine Bassi. Le défenseur droit Joffrey Cuffaut, lui, semble un peu plus dubitatif : 

"Quand on est joueur de haut niveau, la pression, il faut savoir la gérer. L'année dernière, on a joué de gros matches de ligue 1 et on n'avait pas de préparateur mental. Aujourd'hui, il va y en avoir un. De toute façon, dans la situation dans laquelle on est, ça ne peut pas être négatif." 

Le magnétiseur de Ben Arfa

Le préparateur mental appelé à la rescousse en Lorraine s'appelle Pierre Mosarelli, 51 ans. Ancien joueur professionnel, le défenseur est passé par Bastia, Rennes et Ajaccio. Il était déjà venu soutenir plusieurs joueurs de l’AS Nancy Lorraine il y a une dizaine d'années. Il est aujourd’hui connu pour être le magnétiseur du Parisien Hatem Ben Arfa. C’est donc lui qui vient au chevet des Nancéiens. Sa mission : soutenir les joueurs qui le demandent sur le plan psychologique et les aider, notamment, à ne pas céder à la pression du moment. Bref : retrouver le goût de la victoire. 

Les résultats sont attendus avec impatience : il ne reste que dix matches à jouer pour éviter la descente en Nationale. Prochain rendez-vous : ce vendredi soir à Marcel-Picot contre le Gazélec Ajaccio.