Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 2 : Le Stade Brestois à Clermont pour imiter ses glorieux anciens

dimanche 28 octobre 2018 à 17:38 Par Thomas Lavaud, France Bleu Breizh Izel et France Bleu Armorique

Le Stade Brestois se rend à Clermont, ce lundi, pour jouer son match décalé de la douzième journée de Ligue 2. En cas de victoire, il recollerait au leader Metz et égalerait le record historique de victoires consécutives remontant à... 1978/1979.

Le Stade Brestois 78/79 a été le premier à décrocher une montée en première division
Le Stade Brestois 78/79 a été le premier à décrocher une montée en première division - photo sb29.bzh

Brest, France

Il y avait de sacrés noms dans cette équipe... Le futur champion d'Europe Yvon Le Roux, l'entraîneur-joueur Alain de Martigny, le buteur Patrick Martet et l'international Loulou Floch pour ne citer qu'eux.

Ils ont fait du Stade Brestois, limité au ventre mou lors des quatre saisons précédentes, le champion incontesté du groupe B de deuxième division en 1978/1979.

2 mois et demi de victoires non stop

Après une première série de six victoires, la fameuse de huit succès consécutifs intervient entre le 28 octobre et le 13 janvier. Rennes, Boulogne, Lens, Limoges, Blois, Châteauroux, Mulhouse et Guingamp y sont passé.

La série s'est arrêtée à Dunkerque. Mais ce qui fait la force d'une équipe, c'est sa capacité à se relever. Et ce Stade Brestois là s'est relevé dès le weekend suivant, contre Melun.

Mettre Lorient et Orléans à six points

Le Stade Brestois 2018/2019 aura-t-il la même réaction quand sa série s'arrêtera ? Si c'est le cas, alors il pourra rêver à de beaux lendemains selon entraîneur Jean-Marc Furlan.

Jean-Marc Furlan : "Tu n'as jamais le temps d'être sur un nuage. Elie Baup, à Bordeaux, disait que le pire n'est pas une surprise. C'est quand tu gagnes que c'est une surprise. Quand tu es entraîneur, tu dois construire un projet qui t’emmène au sommet dans le sprint final. Et ça dépend de tellement de choses... La vérité du 20 octobre n'est pas celle du 20 mars. C'est pour ça que tu es toujours aux aguets."

Recoller au leader, Metz

Les Charbonnier, Autret, Larsonneur ou Faussurier peuvent ce soir égaler le record. Une première étape avant, on l'espère, la montée en fin de saison. Le Brest 78/79 avait été le premier à faire monter le club dans l'élite.

Et on touche là, au réel enjeu de ce match joué sur la pelouse du onzième. Brest, troisième, peut recoller au leader Metz, et peut même le dépasser en cas de succès par trois buts d'écart. Une victoire mettrait aussi les quatrièmes, Lorient et Orléans, à six points.

Suivez Clermont Foot - Stade Brestois dès 20 heures 45 sur France Bleu Breizh Izel avec Léo Rozé,

  • à la radio
  • sur francebleu.fr grâce au lecteur que vous trouverez en haut à droite de cette page
  • grâce à l'application mobile France Bleu (Iphone ou Androïd)