Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 2 : Le Stade Brestois à Nancy pour enchaîner enfin

vendredi 12 avril 2019 à 6:53 Par Thomas Lavaud, France Bleu Breizh Izel

Ça fait deux mois et demi que le Stade Brestois n'a plus enchaîné deux victoires en championnat. S'il parvient à le faire à Nancy, lors de la 32e journée de Ligue 2, il prendrait - provisoirement - neuf points d'avance sur le Paris FC et Lorient et laisserait Troyes à distance respectable.

Belkebla, indéboulonnable dans un milieu brestois en mutation
Belkebla, indéboulonnable dans un milieu brestois en mutation © Maxppp - Nicolas Créach / Le Télégramme

Brest, France

On ne prend pas tout à fait les mêmes et on recommence ! Comme vendredi dernier, le Stade Brestois se déplace chez un très mal classé de Ligue 2. 

Sauf que Nancy, 18e et barragiste, n'est pas le Red Star. Le club au chardon pique à nouveau. En deux mois, il a gagné autant de matchs - cinq - que les Franciliens depuis le début du championnat. Et il n'a pris que deux points de moins que Brest durant la phase retour. L'ASNL a des armes techniques, notamment Vagner prêté par Saint-Etienne, et de l'expérience que le Red Star n'avait pas.

De quoi faire trembler des Brestois, à la recherche de leur jeu et de leur maîtrise passés, et qui avaient été bien secoués par la lanterne rouge, il y a une semaine, en début de rencontre ?

On repasse à trois au milieu ?

Pour Brest, la clé du match se trouve au milieu de terrain. Il faudra davantage maîtriser la balle. Contre Clermont, l'expérimentation à trois n'avait pas été concluante à cause des trop nombreuses absences. Le retour à la normale, à cinq, vendredi dernier, n'a pas convaincu non plus.

A la peine à Beauvais, Battocchio semblait plus à l'aise après son repositionnement comme récupérateur, à son poste de formation. A Nancy, Jean-Marc Furlan pourrait donc avoir la tentation d'ôter un milieu offensif, et d'aligner trois récupérateurs. Belkebla et Diallo, indéboulonnables, devant Pi ou Battocchio.

Jean-Marc Furlan : "A la récupération, on est vraiment fourni, contrairement à certaines périodes. Le plus dur, pour le coach, c'est de choisir."

Mais passer de cinq à trois veut aussi dire décaler Mathias Autret, le milieu offensif décisif pas plus tard que vendredi dernier, et toucher au duo qu'il forme avec Gaëtan Charbonnier. 

Mettre les poursuivants à neuf points

Jean-Marc Furlan retrouve l'embarras du choix. L'enjeu est de taille pour le Stade Brestois. En cas de victoire, il prendrait neuf points d'avance sur ses deux principaux poursuivants, le Paris FC et Lorient qui s'affrontent lundi soir. Il s'agirait de sa plus grande avance de la saison sur le 3e, avec encore six matchs derrière.

Suivez Nancy - Stade Brestois dès 20 heures sur France Bleu Breizh Izel avec Léo Rozé et Thomas Lavaud,

  • à la radio
  • sur francebleu.fr grâce au lecteur que vous trouverez en haut à droite de cette page
  • grâce à l'application mobile France Bleu (Iphone ou Androïd)