Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 2 : le Stade Brestois veut conclure son aventure à Béziers

-
Par , France Bleu Breizh Izel

S'il gagne à Béziers, ce vendredi, lors de la 36e journée de Ligue 2, le Stade Brestois assurera sa montée et gardera une chance de remporter le titre. La conclusion logique pour un groupe qui a construit son histoire en tissant des liens dépassant le cadre du terrain.

Le Stade Brestois, célébrant sa victoire sur Lens
Le Stade Brestois, célébrant sa victoire sur Lens © Maxppp - Thierry Creux / Ouest France

Brest, France

Cette fois, c'est (peut-être) la bonne. Le Stade Brestois n'est plus tributaire du bon vouloir des adversaires de Troyes. 

Ce vendredi, lors de la 36e journée de Ligue 2 de football, une victoire à Béziers suffit pour le voir assurer la seconde place et l'accession directe en Ligue 1.

Un nul ou une défaite peuvent aussi suffire mais il faudrait alors que Troyes, chez lui contre Nancy, ne fasse pas mieux que Brest.

Ne pas attendre Niort pour conclure

Jean-Marc Furlan aurait préféré vivre la montée à Francis-Le Blé, devant les supporteurs et sa famille. Mais l'entraîneur du Stade Brestois veut, avant tout, assurer l'accession à Béziers, et ne pas attendre la réception de Niort

Les Brestois ont veillé à ne pas sacraliser la rencontre et son enjeu. A ne pas se sentir invulnérable, même si les deux dernières rencontres, contre Ajaccio et Lens, pourraient laisser penser le contraire. Il ne faudra pas sous-estimer l'instinct de survie des Biterrois, qui peuvent être relégués en cas de défaite.

Mais il n'y a pas de raison de se mettre plus de pression. Le Stade Brestois a remporté ses six dernières rencontres, et pour terminer le travail à Béziers, il comptera sur son équipe type. Seuls Faussurier, N'Goma et Ayasse manqueront à l'appel.

Charbonnier a plus marqué à l'extérieur que Béziers à domicile

L'aubaine est tout de même belle. Le Stade Brestois a, récemment tout du moins, toujours répondu présent quand il s'est rendu chez un adversaire en danger. Il ne s'est pas baladé, mais il a fini par s'imposer au Red Star ou à Nancy en avril. Un ultime effort est demandé à Béziers, vainqueur d'un seul de ses dix-sept matchs joués à domicile cette saison.

Le nombre de but marqués par l'ASB (l'AS Béziers, pas l'AS Brestoise, NDLR) au stade de la Méditerranée - neuf - ne dépasse même pas le total de buts du Brestois Gaëtan Charbonnier à l'extérieur - dix.

L'aboutissement logique d'une aventure de quinze mois

Cette montée serait l'aboutissement logique pour cette équipe qui s'est créé dans la difficulté en mars 2018, après une défaite à domicile contre Tours, un mal classé. Cinquième et sortie au premier tour des playoffs, elle n'a pas quitté le podium depuis septembre dernier.

Edouard Butin, attaquant du Stade Brestois : "le groupe transpire la joie, l'envie de vivre ensemble, de rigoler (...) on a travaillé d'arrache-pied pour aller chercher une victoire à Béziers, et puis si c'est pas Béziers, ce sera Niort. On jouera chaque match pour le gagner parce que le groupe est comme ça, parce que l'entraîneur est comme ça."

Suivez AS Béziers - Stade Brestois dès 20 heures sur France Bleu Breizh Izel avec Léo Rozé et Thomas Lavaud,

  • à la radio
  • sur francebleu.fr grâce au lecteur que vous trouverez en haut à droite de cette page
  • grâce à l'application mobile France Bleu (Iphone ou Androïd)
Choix de la station

France Bleu