Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 2 : les derniers du classement au menu de Brest

jeudi 1 novembre 2018 à 19:03 Par Léo Rozé, France Bleu Armorique et France Bleu Breizh Izel

Le Stade Brestois va défier coup sur coup les deux derniers de Ligue 2. Brest, 3ème au classement, reçoit ce vendredi soir l'avant-dernier, le Red Star (20 heures). Et lors de la journée suivante, Nancy, la lanterne rouge, viendra à Françis Le Blé.

Anthony Weber et les Brestois sont en réussite face aux mal classés cette saison.
Anthony Weber et les Brestois sont en réussite face aux mal classés cette saison. © Maxppp - Nicolas Créach

Brest, France

Le Red Star et Nancy ont deux points communs. Ils sont mal classés, respectivement avant-dernier et dernier de Ligue 2, et ils viennent de changer d'entraîneur. Alain Perrin a pris la place de Didier Tholot sur le banc nancéien et Faruk Hadzibegic a remplacé Régis Brouard au Red Star.

Et ça, ce n'est pas une bonne nouvelle pour Jean-Marc Furlan, l'entraineur brestois. "En général, les changements d'entraineur suscitent des résultats positifs. Donc ça tombe vraiment au mauvais moment pour nous (rires) ..." 

Le capitaine brestois Gaëtan Belaud se méfie aussi de l'effet électrochoc. "Forcément, ce n'est pas une bonne nouvelle. Quand il y a un changement de coach, il y a un surplus de motivation pour les joueurs qui veulent faire leurs preuves. Ça aurait été mieux qu'ils gardent leurs coachs dans la série négative !".

Les Brestois largement favoris

Les Brestois, en pleine bourre, partent largement favoris. Le petit accroc à Clermont lundi soir (match nul 2-2) ne gâche pas leur superbe série en cours : 8 matchs sans défaite dont 7 victoires

On a tout à perdre !" Jean-Marc Furlan

Brest part donc ultra-favori avant d'affronter les deux derniers de Ligue 2. Mais Jean-Marc Furlan ne s'attend pas à une partie de plaisir pour autant. "Quand vous êtes entraineur, c'est pas les matchs que vous vivez le mieux ... Au contraire, on a tout à perdre ! Nos supporters viennent pour nous voir gagner uniquement, parce qu'on joue une équipe mal classée. Alors qu'elle, elle n'a rien à perdre".

Brest réussit contre les mal-classés

Mais jusque-là, le Stade Brestois est en réussite contre les mal classés. Les Ty-zefs se sont imposés par au moins deux buts d'écarts contre Valenciennes, Châteauroux et le Gazélec ces dernières semaines.

Côté infirmerie, Kevin Mayi et Yoann Court sont toujours en phase de reprise. Ils pourraient revenir dans le groupe pour la réception de Nancy, lundi 12 novembre.

Brest-Red Star, coup d'envoi ce vendredi soir à 20 heures sur France Bleu Breizh Izel, avec Paul Bohec et Léo Rozé.