Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ligue 2 - Nancy-TFC : en attaque, un chantier permanent

-
Par , France Bleu Occitanie

Si le Toulouse Football Club marque pas mal de buts cette saison, aucun attaquant ou presque n'a réussi à s'installer à la pointe de l'attaque toulousaine. Koulouris écarté, c'est désormais Healey qui tient la corde.

Rhys Healey a marqué deux buts cette saison.
Rhys Healey a marqué deux buts cette saison. © AFP - FRÉDÉRIC SCHEIBER

Le Toulouse Football Club a la deuxième attaque du championnat et pourtant ne compte pas de buteur attitré cette saison. Pour preuve, neuf joueurs différents ont marqué. Et la hiérarchie bouge presque chaque semaine. Revue des troupes. "Un buteur a une seule façon de se faire remarquer c'est de marquer des buts. Quand tu y arrives, les autres joueurs te donnent des ballons. C'est ça un buteur", dit le coach Patrice Garande, meilleur buteur de la D1 en 1984 avec Auxerre. Il sait donc de quoi il parle. 

Koulouris "pas au niveau d'un international aujourd'hui"

Écarté depuis plusieurs semaines, le Grec Efthymios Koulouris n'a toujours pas marqué cette saison. Attendu comme un homme fort en début de saison, il est sans doute la plus grosse déception du moment aux yeux du coach Patrice Garande : "C'est un garçon qui est international, j'attends plus de lui. Il faut qu'il fasse plus. Je parle beaucoup de l'attitude pendant le match, elle est encore plus vraie la semaine. S'il n'est pas dans le groupe, c'est que pour moi c'est insuffisant. Il a un statut, moi j'attends qu'il soit au niveau d'un international. Aujourd'hui il ne l'est pas." 

Rhys Healey pointe le bout de son nez

À l'inverse, l'Anglais Rhys Healey prend de plus en plus de place. Il a marqué son deuxième but de la saison face à Niort lors de sa première titularisation : "Ce but va lui donner confiance. C'est un garçon qui doit s'adapter à la vie française, à la fréquence des entraînements, au rythme des matches. Il va falloir confirmer. Sur ce match de Niort, il a confirmé tout ce qu'on pense de lui. Devant le but, il est très adroit. Il a cette faculté à caler les ballons devant, plus il prend des coups, plus il aime." 

Healey débutera-t-il à Nancy ? "Quand un garçon met des buts, vaut mieux le laisser enchaîner", glisse Patrice Garande tout en admettant que tout dépendra de la forme physique. 

Quant à Vakoun Bayo, six fois titulaires et deux fois entré en jeu, il n'a marqué que lors d'un seul match (son doublé à Grenoble). Finalement, les plus jeunes ont fait la meilleure impression jusqu'à présent : Janis Antiste a frappé le plus souvent, avec quatre réalisations. Et qui a joué le plus (7 titularisations, 11 matches disputés). Dans un autre registre, Amine Adli a lui aussi démarré sept rencontres pour deux buts inscrits. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess