Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football
Dossier : Ligue 2 : résultats, classement, direct et calendrier

Ligue 2 : Naufrage et humiliation mérités pour l'USO face au leader

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Orléans

Lorient a écrasé l'USO 4-0 ce mardi à la Source pour la 17è journée de Ligue 2. Victoire complètement logique d'une équipe beaucoup trop forte pour des orléanais dépassés dès les premières minutes de jeu. Difficile de rester optimiste pour l'avenir de l'équipe avec des prestations comme celle-là.

L'ancien orléanais Quentin Lecoeuche et ses coéquipiers ont fait mordre la poussière à l'USO
L'ancien orléanais Quentin Lecoeuche et ses coéquipiers ont fait mordre la poussière à l'USO © Radio France - Johan Gand

Orléans, France

Didier Ollé-Nicolle l'entraîneur de l'US Orléans avait prévenu avant la rencontre "sans un supplément d'âme et un mental de guerrier, ce sera impossible". Il ne pensait pas être aussi loin de la vérité. Le mental, les consignes, le plan de jeu, tout cela ou presque a volé en éclat dès la 2ème minute. Centre de la gauche (qui était pourtant le côté à surveiller), au 2è poteau, le lorientais Cabot crochette Pinaud et marque.

Même pas le temps de se lancer...

L'USO qui ambitionnait de bousculer Lorient a vité déchanté. Les visiteurs ont confisqué le ballon, les orléanais couraient après et on avait l'impression qu'ils ne l'attraperaient jamais. Mais le FC Lorient qui avait sûrement l'impression de faire un entraînement, vu la facilité dans le jeu, a finalement desserré l'étau et Orléans en a profité pour se procurer une belle action. Mais Perrin a oublié Scheidler, seul devant le but, pour tenter une frappe repoussée par le gardien breton (21è). L'USO aurait aussi pu bénéficier d'un pénalty pour un ballon repoussé du bras par un lorientais (27è), mais cela n'aurait certainement pas changé grand-chose au résultat final.

Fin de match de calvaire

A la 37è, une balle par au-dessus de la défense trouve Hamel, l'attaquant breton, à la limite (?) du hors-jeu, qui trompe Renault (0-2). Pourtant sonnés les orléanais ont tenté de repartir fort en 2è mi-temps, mais là encore la frappe de Scheidler sur un bon centre de Perrin a été repoussée. Voilà, la chance était passée. Ensuite, sur une relance ratée, Cambon donnait la possibilité à Cabot de lancer Hamel en profondeur pour le 3-0 (67è). Avant que Laurienté (l'ancien orléanais, entré en jeu) déposé la défense sur une accélération pour poursuivre le calvaire (4-0, 70è). Les 20 minutes restantes ont semblé interminables entre des orléanais tête basse et moral en berne et des lorientais qui continuaient à pousser. Même si Lorient a une belle équipe, l'USO l'a beaucoup trop aidé à briller ce mardi. Le mieux serait peut-être de complètement oublier cette soirée et vite se remobiliser. Le seul point positif, c'est que les 4 équipes placées juste devant l'USO n'ont pas pris de points ce mardi et les écarts restent donc inchangés.

Les réactions d'après-match

Le milieu de terrain Tidiane Keita

Retrouvez les résultats de votre équipe en temps réel

Retrouvez toute l'actualité de l'US Orléans sur francebleu.fr 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu