Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Ligue 2 : nouvelle désillusion pour le GFCA battu par Béziers (0-1)

Par

Une réaction était attendue après la gifle de Lens. C’est l’autre joue que le GFCA a tendu lors de la 12e journée de ligue 2 en s’inclinant contre Béziers 1 but à 0.

Nouvelle désillusion pour le GFCA, battu à domicile par Béziers Nouvelle désillusion pour le GFCA, battu à domicile par Béziers
Nouvelle désillusion pour le GFCA, battu à domicile par Béziers © Maxppp -

Pas de choc psychologique. Pas de réaction salvatrice. Les choses vont mal au GFCA, et elles durent.

Publicité
Logo France Bleu

Après la correction subie à Lens (défaite 5-0), tout le monde s’attendait à une révolte ajaccienne face au promu Béziers. Il n’en a rien été. Le groupe d’Hervé Della Maggiore n’a jamais été en mesure d ‘élever son niveau de jeu et a couru, en vain, derrière le score. Le nouvel entraineur du GFCA concède sa première défaite de la saison à domicile, la deuxième consécutive depuis sa prise de fonction.  Le mal est peut-être plus fort qu’il ne l’avait été estimé. Une défaite difficile à vivre pour l’entraineur ajaccien en quête d’une nouvelle dynamique pour mettre fin à cette spirale de résultats négatifs. « On ne tente rien, ni défensivement, ni offensivement. Et forcément, on n’obtient pas grand chose» indiquait après le match Hervé Della Maggiore. 

Le mal plus profond que prévu

Avec un point de pris en six lors des six dernières rencontres de championnat, le GFCA a glissé dangereusement dans les profondeurs du classement. Désormais 17eavec 12 points, le GFCA ne compte que deux longueurs d’avance sur Auxerre, actuellement barragiste.  Christophe Ettori, le directeur sportif ajaccien ne cède pas pour atant à la panique, même s’il analyse avec lucidité la situation actuelle de l’équipe : « On est dans un très mauvais cycle. On a du mal à inverser la tendance. Il fallait donné un second souffle à cette équipe. C’est pourquoi nous avons changé d’entraineur. Mais le mal paraît plus profond que prévu. Nous ne sommes pas dans les standards du Gazelec. Il va falloir retrouver nos fondamentaux pour sortir de cette situation de crise. » 

Des fondamentaux qu’il faudra faire valoir à l’occasion de la prochaine journée de championnat qui ne sera pas forcément la plus simple pour les "diables rouges" puisqu’elle proposera le voisin « acésite » pour adversaire lors de la première manche du derby ajaccien. 

Publicité
Logo France Bleu