Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La saison 2019-2020 du FC Sochaux Montbéliard

Ligue 2 / Opération rachat pour Sochaux à Guingamp

Renversés à Valenciennes après avoir mené 2/0, les footballeurs sochaliens sont attendus au tournant ce vendredi à Guingamp. Ils doivent une réaction à leurs supporteurs qui n'ont pas avalé cette "remontada" dans le Nord, défaite 3/2.

Le milieu sochalien Ousseynou Thioune à la lutte avec le guingampais Félix Eboa lors du match  aller gagné par le FCSM 3/1 en septembre dernier à Bonal
Le milieu sochalien Ousseynou Thioune à la lutte avec le guingampais Félix Eboa lors du match aller gagné par le FCSM 3/1 en septembre dernier à Bonal © Maxppp - Lionel Vadam

Le FCSM n'aura pas la tâche facile ce vendredi à Guingamp lors de la 26e journée de Ligue 2. 11èmes au classement, les Sochaliens vont défier des Guingampais, relégués de Ligue Un, qui sont invaincus depuis cinq journées. Les Bretons viennent de signer deux succès d'affilée à domicile face à Lorient, le leader, et dernièrement à Nancy.

Le grand pardon au Roudourou ?

Le FCSM lui a beaucoup à se faire pardonner après son incroyable défaite il y a une semaine à Valenciennes. Les jaune et bleu menaient 2/0 jusqu'à vingt minutes de la fin avant de prendre trois buts en dix minutes et de s'incliner 3/2.

Omar Daf espère une réaction de ses joueurs ce vendredi à Guingamp
Omar Daf espère une réaction de ses joueurs ce vendredi à Guingamp © Radio France - Nicolas Wilhelm

" J'attends une réaction, du répondant sur le plan mental si on veut aspirer à autre chose dans le championnat. On avait envie de repartir sur une dynamique positive après Nancy et le match solide contre le Mans sur le plan mental et athlétique. Ce match de Valenciennes devait être une confirmation de ces bonnes choses affichées sur ces derniers matchs. On a une équipe très jeune. Il faut grandir très vite et ne plus reproduire ces erreurs. J'attends vraiment plus de constance, plus de régularité qu'on gère un match de la première à la dernière seconde", explique l'entraîneur sochalien Omar Daf.

Une réaction d'orgueil ?

Après avoir maîtrisé les débats, Sochaux a en effet pris l'eau à Valenciennes dans la dernière partie de la rencontre. La défense a été inattentive et l'équipe s'est écroulée dès que les Nordistes ont marqué leur premier but. " On a fait des erreurs, on n'a pas respecté la plan de jeu du coach. On a parlé cette semaine avec le staff. Maintenant, la balle est dans notre camp. Il faut qu'on soit plus concentré et plus ambitieux. Notre rôle, c'est aussi d'essayer de faire plaisir aux supporteurs. Ils sont en colère ? C'est normal. C'est un peu désolant de mener 2 à 0 et de se faire remonter. Il faut qu'on joue aussi pour eux, ils sont toujours là. A nous de rendre la monnaie", indique Ousseynou Thioune, le milieu de terrain sochalien.

Ce n'est pas fini - Omar Daf, l'entraîneur du FCSM

Au lieu de grimper à la 8e place de Ligue 2, Sochaux s'est retrouvé au 11e rang à désormais douze points du 5e (dernier barragiste). Le championnat est encore long mais cet échec semble avoir enterré les derniers espoirs de jouer un rôle dans le haut de tableau. Un discours qu'Omar Daf, toujours optimiste, ne veut pas tenir. " C'est sûr, une victoire aurait pu nous booster et nous donner d'autres ambitions. Mais ce n'est pas fini. La saison dernière, je disais que ça se jouerait à la 38e journée contre Grenoble. On aura la place qu'on mérite en fonction de ce qu'on va donner. Il faut tout donner jusqu'à la dernière journée. Il faut aussi savoir jusqu'où les joueurs veulent aller mais il ne faut pas se fixer de limites", prévient Omar Daf.

Paye et Livolant de retour

A Sochaux, le défenseur Pape Abdou Paye et l'attaquant Jérémy Livolant, laissés au repos à Valenciennes, sont de retour dans le groupe. Puni contre le Mans, le défenseur Christophe Diedhiou purgera lui le deuxième de ses trois matchs de suspension. Les Sochaliens décollent ce vendredi matin pour Guingamp depuis Colmar.

Guingamp-Sochaux à vivre sur France Bleu Belfort Montbéliard ce vendredi à partir de 19h45, avec un coup d'envoi à 20h.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu