Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : Toute la saison 2017-2018 de l'AS Nancy Lorraine

Ligue 2 : à Orléans, l'ASNL doit repartir du bon pied après sa relégation

vendredi 28 juillet 2017 à 5:00 Par Cédric Lieto, France Bleu Sud Lorraine

Deux mois et demi après sa relégation, l'AS Nancy Lorraine entame son parcours en Ligue 2 ce vendredi avec un déplacement à Orléans. Nancy doit tout de suite s'adapter à ce nouveau championnat. Coup d'envoi à 20 heures sur France Bleu Lorraine et Francebleu.fr.

Le capitaine Vincent Muratori et l'ASNL vont devoir s'adapter à la Ligue 2
Le capitaine Vincent Muratori et l'ASNL vont devoir s'adapter à la Ligue 2 © Maxppp - Fred Haslin

L'AS Nancy Lorraine rentre dans le vif du sujet ce vendredi 28 juillet à l'occasion de la première journée de Ligue 2. Le club au chardon, relégué en fin de saison dernière, se déplace sur la pelouse d'Orléans, qui s'est sauvé lors des barrages face au Paris FC. Le passage en Ligue 1 n'a duré qu'un an pour une ASNL en reconstruction. Coup d'envoi à 20 heures sur France Bleu Lorraine et Francebleu.fr.

Tout de suite dans le dur

Nancy ne va pas avoir le temps de gamberger en se rendant au stade de la Source d'Orléans avec ses trois tribunes, ses 4.000 spectateurs de moyenne la saison dernière et sa pelouse en très mauvais état. Une formation qui s'est renforcée au mercato avec treize recrues. Ce qui fait dire à Pablo Correa, l'entraîneur nancéien, que son équipe devra rapidement se mettre au niveau :

"Vous nous mettez une étiquette de favori qui n'est pas la bonne. Vous mettez Orléans comme une équipe sans possibilité et je vous rappelle qu'il y a eu deux promus qui sont montés directement en Ligue 1 la saison passée [...]On ne prend pas ce match comme un rodage, on sait que ce sera difficile et qu'on va se faire rentrer dedans."

L'humilité, ce sera clairement la clé, estime Pablo Correa :

Il faut essayer de se mettre dans ce championnat à plein temps. La vérité, c'est que l'on se retrouve dans cette situation, une situation que nous méritons quelque part. Si on arrive à comprendre cela, on pourra faire un parcours dans ce championnat."

Un groupe encore en chantier

L'effectif amené à affronter Orléans ce vendredi ne devrait pas être celui qui disputera toute la saison. Avec neuf départs pour seulement trois arrivés (Jourdren, Abergel et Eler) et trois jeunes du centre de formation passés professionnels (Bidounga, Bassi et Dembélé), le staff attend encore trois à quatre recrues d'ici la fin du mercato. Un marché des transferts suivi de près par les cadres du vestiaire. Des joueurs qui font confiance à la direction comme l'explique Antony Robic :

Quand on est plus ancien, c'est normal qu'on se préoccupe de l'effectif que l'on va avoir et pouvoir fixer des objectifs. C'est normal d'y penser parce que ça nous tient à coeur de faire une bonne saison et d'avoir des résultats [...] On a quand même une bonne base, une belle équipe [...] Il nous manque, certes, des joueurs mais je pense que l'on peut faire quelque chose de bien dans ce début de championnat".

L'entame sera très importante. On se souvient que lors de la dernière descente, l'ASNL avait commencé sa saison de Ligue 2 de très mauvaise façon puisque le club au chardon pointait à la quinzième place après dix journées. Cela avait coûté sa place à l'entraîneur Patrick Gabriel et précipité le retour aux manettes de Pablo Correa.

Le groupe nancéien

Chernik, Jourdren, Cuffaut, Cétout, Diagne, Badila, Muratori, Abergel, Marchetti, Pedretti, N'Guessan, Bassi, Robic, Busin, Koura, Dembélé, Hadji, Eler.
Blessés : Ndy Assembe, Chrétien.
Choix : Mabella, Bidounga, Mandanne.

Orléans - ASNL, coup d'envoi à 20 heures, avant-match dès 19h45 sur France Bleu Lorraine et Francebleu.fr