Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : Toute la saison 2017-2018 de l'AS Nancy Lorraine

Ligue 2 : à Orléans, l'AS Nancy Lorraine a pris un coup sur la tête

dimanche 30 juillet 2017 à 20:19 Par Cédric Lieto, France Bleu Sud Lorraine

Autant que le résultat, le comportement de l'ASNL lors de sa défaite à Orléans en ouverture de la saison de Ligue 2 inquiète les supporters mais aussi en interne. Le week-end a été studieux pour redresser la barre vendredi contre Niort.

Les Nancéiens sont apparus abattus après le revers à Orléans 3-1
Les Nancéiens sont apparus abattus après le revers à Orléans 3-1 © Maxppp - Alexandre Marchi

L'AS Nancy Lorraine a commencé sa saison de la pire des manières ce vendredi 28 juillet. En s'inclinant sans appel 3-1 à Orléans, les démons de la saison passée en Ligue 1 ont refait surface. Un revers qui interroge face à l'avant dernier budget du championnat. Une défaite qui a fait réagir, des joueurs aux supporters en passant par le président. Le week-end a été, sinon agité, au moins studieux après un match à oublier.

Un match qui marque

Au moment de grimper dans le bus direction Nancy, certains joueurs apparaissaient marqués, incrédules après avoir été autant dominés. Des joueurs battus sur le terrain et pris à partie par certains supporters présents au stade de la Source. Un public nancéien qui a appelé à la démission de l'entraîneur Pablo Correa, dès la première journée. L'impression qui domine, c'est qu'on a retrouvé à Orléans les mêmes failles que la saison passée en Ligue 1 : un manque d'agressivité coupable et une absence de réaction. Cette capacité de réaction va être mise à l'épreuve dès le début du championnat.

Des renforts rapidement

Face à ce constat, le président Jacques Rousselot et son entraîneur se sont longuement entretenus samedi. Un président qui a voulu rassurer son technicien et parler également du recrutement. L'AS Nancy Lorraine cherche toujours trois à quatre postes. Un défenseur central habitué aux joutes de Ligue 2 pourrait arriver dans les prochains jours. L'ASNL insiste aussi pour l'attaquant de Clermont Rémy Dugimont. Des arrivées nécessaires dans le jeu mais aussi pour donner confiance à une équipe qui en manque. Un succès ce vendredi face à Niort à Picot paraît déjà capital. Même s'il est déjà arrivé à Nancy de louper son entame de saison et de monter par la suite.