Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

El Pasota, supporter du SM Caen et ardent défenseur de Malik Tchokounté

A chaque mi-temps des rencontres du SM Caen, nous vous proposons d'aller à la rencontre des supporters du club de football normand. Pour la réception de Nancy, nous avons tendu le micro à El Pasota.

El Pasota, supporter du SM Caen depuis qu'il a cinq ans et ardent défenseur de Malik Tchokounté
El Pasota, supporter du SM Caen depuis qu'il a cinq ans et ardent défenseur de Malik Tchokounté © Radio France - Olivier Duc

Caen, France

El Pasota a 35 ans dont 30 années à supporter le SM Caen. Une passion venue de son père et d'un dessin animé.

"C'est mon papa qui m'a emmené pour la première fois au Stade à Venoix. A l'époque j'étais fasciné par le foot notamment à cause du dessin animé "Olive et Tom". Et depuis j'ai attrapé le Virus."

Samuel alias El Pasota gère un restaurant à Mondeville (Le Sna©ke) où la bande de We Are Malherbe se retrouve parfois les soirs de matchs.

"Quand j'étais jeune, à chaque fois qu'on me posait des questions, je répondais je m'en fous en fait. Et El Pasota veut dire en fait "je m'en foutisme" en Espagnol. En grandissant, je me suis mis à faire du rap en amateur dans mon coin et c'est devenu mon surnom."

Membre de Wam, El Pasota s'est fendu d'un papier pour soutenir Malik Tchokounté, l'attaquant caennais aux statistiques faméliques. Autant dire que lorsque l'attaquant Malherbiste a marqué son premier but en championnat chez les Rouge et Bleu face à Guingamp (1-1), son téléphone n'a pas cessé de vibrer.

"Mon téléphone a surchauffé à ce moment-là. C'est vrai que j'ai défendu beaucoup Malik parce que je trouve que les gens sont vraiment "mauvais" avec lui.

C'est vrai que ce n'est pas le plus grand joueur de tous les temps mais il ne triche jamais, qui se bat, qui se met au poste qu'on lui demande sans jamais rechigner à la tâche. Et je trouve que c'est parfois abusé la façon dont il est traité comparé à d'autres joueurs qui n'ont pourtant pas des meilleures statistiques que lui. Et à eux on ne leur dit rien."

Passion Supporters - A la rencontre d'El Pasota

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu