Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La saison 2019-2020 du FC Sochaux Montbéliard

Ligue 2 - Sochaux coule face à Lorient (0-4)

L'addition est salée, trop salée pour Sochaux, largement battu 4-0, ce samedi après-midi, à domicile par Lorient. Le FCSM, pourtant séduisant, se punit tout seul par des erreurs individuelles fatales. Une aubaine pour le leader breton, et une claque qui fait mal pour les jaune et bleu. Déprimant !

Adolphe Teikeu et les Sochaliens paient très cher leurs erreurs défensives contre Lorient
Adolphe Teikeu et les Sochaliens paient très cher leurs erreurs défensives contre Lorient © Maxppp - Lionel Vadam / Est Républicain

Le FC Sochaux Montbéliard en plein naufrage. Les jaune et bleu ont pris l'eau de toutes parts, cet après-midi contre Lorient, sur leur toute nouvelle pelouse du stade Bonal. Les Morbihanais s'imposent très largement 4-0 et prennent le large en tête du classement de la Ligue 2 au terme de cette 22ème journée de championnat, avec désormais 5 points d'avance sur leur dauphin, Lens. Le FCSM, de son côté, ne se sort pas de l'impasse, glisse en 11ème position après sa 3ème défaite à domicile cette saison, et une 8ème rencontre consécutive sans victoire. Le score final est pourtant extrêmement trompeur parce qu'il ne reflète pas réellement la physionomie de la rencontre. Mais il récompense l'hyper réalisme offensif des Bretons, et sanctionne en même temps la fébrilité défensive des Franc-comtois. 

Teikeu dans la tourmente

Le FCSM peut avoir, en effet, de sacrés regrets. Il a sûrement livré l'un de ses meilleurs matches à domicile de la saison, sauf qu'il a payé cash chacune de ses erreurs défensives, notamment les deux premiers buts concédés, avec un pénalty pour une faute d'Adolphe Teikeu, à la 24ème minute de jeu (pénalty transformé par Wissa pour Lorient). Le défenseur camerounais est encore fautif sur le deuxième but des Merlus, dans le temps additionnel de la première période, quand il laisse Kitala filer au but, fixer le gardien sochalien, et mettre au fond des filets. Des faits de jeu qui changent tout pour Omar Daf "On a revu les images, je pense qu'il n'y a pas pénalty, c'est très sévère, et je pense que c'est un tournant dans cette partie" estime l'entraîneur sochalien qui admet tout de même "malgré tout, on n'aurait pas dû prendre ce deuxième but, on doit avoir plus de maîtrise pour ne pas se faire contrer de la sorte". 

Adolphe Teikeu a passé une très mauvaise après-midi ce samedi à Bonal contre Lorient
Adolphe Teikeu a passé une très mauvaise après-midi ce samedi à Bonal contre Lorient © Maxppp - Lionel Vadam / Est Républicain

"Je suis écoeuré, frustré, c'est cruel" - Omar Daf, coach du FCSM

Cruel d'autant que l'équipe d'Omar Daf a touché les poteaux par Ouréga, juste avant la pause. En seconde période, Sochaux se fait encore avoir sur une frappe d'Abergel que Prévôt, masqué ne peut détourner. Wissa, encore lui, repart en contre pour le 4-0, et Hamel se voir refuser le 5-0 pour une main inexistante. L'addition reste malgré tout salée, très, trop salée pour Omar Daf "Je suis écoeuré, c'est frustrant, avec tous les efforts que mes joueurs ont fait, on a centré au moins 28 fois, on a produit du jeu, c'est cruel de perdre aussi largement". 

Ce que Christophe Pélissier, son homologue lorientais, reconnaît très sportivement "C'est difficile pour Sochaux parce qu'à chaque fois qu'on a attaqué, on a marqué. Le résultat sec ne reflète pas la physionomie du match, mais on va dire que pour nous, c'est la victoire du réalisme."

Bryan Lasme a de quoi être dépité. Malgré son grand match, l'attaquant sochalien n'a pu évité la déroute des siens
Bryan Lasme a de quoi être dépité. Malgré son grand match, l'attaquant sochalien n'a pu évité la déroute des siens © Maxppp - Lionel Vadam / Est Républicain

"Bien jouer, c'est gagner" - Omar Daf, entraîneur de Sochaux

C'est donc la défaite des paradoxes pour Sochaux. Enfin séduisante dans le jeu à Bonal, l'équipe d'Omar Daf en ressort pourtant avec une claque monumentale. Pas de retour sur investissement pour le FCSM sur ce coup "Bien jouer pour moi c'est gagner" assène le coach jaune et bleu. "Malgré notre bonne prestation, on a été punis parce qu'on a fait des erreurs. On doit être plus forts en défense, et plus spontanés en attaque". Devant où le jeune Bryan Lasme, étincelant, semble prêt à prendre la relève d'un Abdoulaye Sané encore une fois décevant. Cette équipe de Sochaux a définitivement besoin d'hommes en forme, d'un remaniement d'effectif pour sortir de l'impasse dès mardi à Nancy.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu