Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La saison 2019-2020 du FC Sochaux Montbéliard

Ligue 2 / Sochaux évite le pire contre Rodez (1/1)

Les footballeurs sochaliens ont échappé de justesse à la défaite ce vendredi à Bonal. Le FCSM, mené par le promu Rodez, est parvenu à égaliser au bout du suspense grâce à un penalty de Livolant. Le maintien est encore loin.

Rodez a été devant Sochaux pendant vingt minutes avant que les partenaires d'Abdoulaye Sané n'égalisent dans les dernières secondes
Rodez a été devant Sochaux pendant vingt minutes avant que les partenaires d'Abdoulaye Sané n'égalisent dans les dernières secondes © Maxppp - Christian Lemontey

Dans un stade Bonal quasiment désert, le FCSM est passé proche d'un quatrième revers à domicile cette saison. Les Sochaliens ont finalement concédé le nul 1/1 face au promu Rodez, 16e au classement. Après avoir encaissé un but en contre-attaque à vingt minutes de la fin, ils sont parvenus à égaliser dans le temps additionnel sur un penalty frappé plein centre par Jérémy Livolant, déjà buteur une semaine plus tôt à Guingamp. 

Même s'ils ont réussi à arracher l'égalisation dans les dernières minutes, le public de Bonal était en droit d'attendre beaucoup de mieux des Sochaliens. " Ce qu'on voulait, c'était faire une grosse entame, bousculer cette équipe, prendre les trois points. Malheureusement, on n'a pas eu les ressources pour y arriver. Ce qu'on a produit était insuffisant notamment sur le plan offensif. Le danger, c'était de se faire contrer. Je pense qu'ils ont dû frapper une fois en deuxième mi-temps et ça a été au fond. On a eu le mérite de ne rien lâcher et d'aller arracher cette égalisation ", a expliqué Omar Daf, l'entraîneur sochalien après la rencontre.

Une première mi-temps indigne

Il y avait aussi beaucoup de frustration chez les joueurs. Les jaune et bleu ont offert un triste spectacle en première mi-temps avec un festival de passes ratées, des ballons rendus à l'adversaire. Comme Rodez en a fait autant, les deux équipes auraient mérité d'aller au vestiaire avant même la fin des 45 premières minutes de jeu. Si Sochaux a montré plus d'envie en seconde période, il a été puni en contre attaque à vingt minutes de la fin sur une frappe de son attaquant Ouhafsa. " On est tombé dans le piège de cette équipe de Rodez qui était venu défendre. Et on s'est fait contrer. Bref, tout ce qu'on ne voulait pas. On est une équipe qui attaque rapidement. Là, on est tombé sur une équipe très basse et trouver les les brèches était un peu compliqué", constate l'attaquant Fabien Ourega.

On prend un but qui nous casse - l'attaquant Sofiane Diop

Face à ce type d'adversaire qui défend, Sochaux n'agit pas, il réagit toujours. Après une faute sur Lasme, Livolant a égalisé sur penalty dans le temps additionnel évitant une quatrième défaite du FCSM à la maison. 

" C'est compliqué, c'est la Ligue 2. On pense avoir le match en main, pouvoir faire la différence et voilà, on prend un but qui nous casse. Franchement, je suis super content de la réaction de l'équipe. On a montré qu'on avait du caractère. Mais maintenant, il faudra passer un pallier d'ici la semaine prochaine", espère l'attaquant Sofiane Diop.

Un seul succès sur les treize derniers matchs

Une victoire ce vendredi aurait rapprocher Sochaux du maintien mais l'équipe ne méritait pas de l'emporter. Le nul est logique. Pour le FCSM, il reste encore onze matchs pour se mettre à l'abris. Au classement, Sochaux a perdu une place et reculé au 12e rang avant d'aller vendredi prochain à Clermont, le 5e vainqueur à Nancy 2/1. Le FCSM qui n'a gagné qu'un seul de ces treize derniers matchs de Ligue 2 doit vite prendre les points du maintien. La fin de saison s'annonce déjà longue et peut même, si Sochaux traîne, devenir pesante pour ses plus fidèles supporteurs.   

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu