Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football
Dossier : La saison 2019-2020 du FC Sochaux Montbéliard

Ligue 2 - Sochaux pour se relancer à Niort

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Après sa première défaite à Bonal contre Ajaccio vendredi dernier, Sochaux veut rattraper les points perdus ce samedi en déplacement à Niort. En retrouvant en priorité sa solidité défensive. Un résultat positif (re)lancerait idéalement le FCSM à l'aube d'un mois de novembre à haut risque.

Sofiane Daham avait donné la victoire au FCSM en mars dernier à Niort (1-0). Bis repetita ce samedi ?
Sofiane Daham avait donné la victoire au FCSM en mars dernier à Niort (1-0). Bis repetita ce samedi ? © Maxppp - Benoit Felace / Presse Océan

Sochaux, France

Vite rebondir, vite réagir. Sochaux doit repasser à l'action ce samedi après-midi à Niort. Battu pour la 1ère fois de la saison vendredi dernier à Bonal par Ajaccio (2-0), le FCSM veut récupérer les points perdus sur la pelouse du stade René Gaillard à l'occasion de la 13ème journée de Ligue 2. Les jaune et bleu, 5èmes avant les premiers matches de ce vendredi, comptent prouver que l'accroc face aux Corses n'est qu'un simple accident de parcours, et qu'après deux mois d'invincibilité (5 matches en tout), ils sont capables de réenclencher une dynamique positive dans les Deux-Sèvres. 

De leur côté, les Chamois, 14èmes, ce vendredi, sont à la recherche d'un succès depuis deux mois maintenant. Eliminés mercredi par Toulouse en 16èmes de finale de la coupe de la Ligue, les hommes de Pascal Plancque, n'ont plus gagné depuis fin août à Orléans, et ne se sont imposés qu'une seule fois chez eux (Châteauroux). 

"Si on défend bien, on attaque bien" - Adolphe Teikeu, défenseur du FCSM

Pour ce déplacement à Niort (où le FCSM s'est imposé à deux reprises depuis sa descente en Ligue 2 en 2014, en 2014 justement avec un but d'Edouard Butin, et en mars dernier grâce à Sofiane Daham), Omar Daf ne va pas tout remettre en question après l'échec contre Ajaccio "Il faut que l'on garde une certaine cohérence, ne pas tout chambouler à chaque fois qu'il y a une contre-performance" confie l'entraîneur sochalien qui ne veut pas dramatiser la défaite face aux Ajacciens "On a revu plusieurs fois le match à la vidéo. On a fait plutôt un bon match, mais on a juste failli sur coup de pied arrêté, et en ratant le pénalty, ça a fait le jeu des Corses. On a dû se découvrir pour revenir et on prend nos buts sur des détails. On va garder nos principes de jeu, mais j'insiste énormément sur la concentration !" ajoute le technicien du FCSM. 

Adolphe Teikeu juge la concurrence avec Maxence Lacroix très saine et positive pour le bien de l'équipe - Radio France
Adolphe Teikeu juge la concurrence avec Maxence Lacroix très saine et positive pour le bien de l'équipe © Radio France - Hervé Blanchard

Le défenseur Adolphe Teikeu va même plus loin "On doit se remobiliser. Il faut déjà que l'on retrouve un groupe compact, et solide derrière. Contre Ajaccio, on a laissé trop d'espaces une fois notre bonne entame passée. On n'a pas respecté les consignes du coach. Contre Niort, il faut les chercher dans les duels, gagner les 2èmes ballons. On a intérêt à retrouver notre manière de jouer, tant que nous jouerons comme on sait le faire, on n'a rien à craindre, et je pense qu'on peut faire mal aux Chamois. C'est bien simple, si on défend bien, on attaque bien".

Lacroix-Teikeu, une concurrence saine

Adolphe Teikeu s'est également exprimé lors du point presse de ce vendredi sur la concurrence avec Maxence Lacroix au poste de défenseur central "Pour moi, comme pour lui, je pense qu'il prend cette concurrence sainement. Maxence, c'est l'un des joueurs avec lequel je fais le plus de blagues dans le vestiaire. De toutes façons, c'est le coach qui décide qui joue, et on doit respecter ses choix. Omar Daf est quelqu'un de "carré", qui prend ses responsabilités, il nous dit les choses en face. Il n'a pas besoin de m'expliquer si j'ai été mauvais ou pas, je le sais très bien. Je pense qu'à tous les postes, nous avons des joueurs qui peuvent être titulaires, et c'est ça notre force aussi".

Novembre de tous les dangers

Omar Daf et Adolphe Teikeu ont également évoqué le mois de novembre qui s'annonce très chargé et relevé avec des duels face au Havre, Lens et Troyes, des prétendants à la montée. Mais il n'y a pas que l'opposition sportive pour le coach sochalien "Tout est plus difficile en novembre" affirme Omar Daf "le climat, les terrains, les conditions d'entraînement sont plus compliqués, et avec des matches le samedi après-midi, on va devoir également adapter nos semaines de travail" Et le défenseur du FCSM d'être encore plus tranché "Je pense que le mois de novembre est un mois très compliqué, où les écarts se creusent entre les équipes. C'est un mois qu'il faut gérer à l'expérience, les pelouses sont plus grasses, on ne peut plus jouer à la "baballe" (sic) comme en été, maintenant il va falloir être plus costaud dans les duels, et être beaucoup plus concentrés parce que les matches vont se jouer encore plus sur des détails" conclut Adolphe Teikeu. 

Abdoulaye Sané dans un groupe de 20 joueurs

Omar Daf a convoqué un groupe de 20 joueurs pour ce déplacement à Niort dont Abdoulaye Sané, blessé contre Ajaccio. Rien ne dit cependant que le meilleur buteur sochalien (7 réalisations) sera aligné contre les Chamois. En revanche, Melvin Sitti, un temps pressenti, ne fait finalement pas son retour ce weekend tout comme Fabien Ouréga. A noter que Bryan Lasme quitte le groupe.

Niort-Sochaux, c'est à vivre en direct et en intégralité dès 14h45 sur France Bleu Belfort-Montbéliard

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu