Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football
Dossier : Ligue 2 : résultats, classement, direct et calendrier

Ligue 2. Le SM Caen se débloque sur le terrain du Paris FC

Le Stade Malherbe de Caen a décroché sa deuxième victoire de la saison ce vendredi sur la pelouse du Paris FC, sur le score de 4-2. Le jeune Nicholas Giocchini a marqué pour son premier match en professionnel.

Yoël Armougom, poursuivi par des Valenciennois vendredi dernier.
Yoël Armougom, poursuivi par des Valenciennois vendredi dernier. © Maxppp - Stéphane Geufroi

Paris, France

C'est un grand ouf de soulagement pour le SM Caen. Le club normand a décroché sa deuxième victoire de la saison ce vendredi sur la pelouse du Paris FC, 4-2. Cela faisait neuf matchs que les Caennais n'avaient plus gagné. Une éternité. le réveil n'en fût que plus beau sur la pelouse du stade Charléty.

Cette maudite série s'est arrêtée net au terme d'un match fou. Nicholas Gioacchini, même pas encore professionnel, a ouvert le score en première période (29e). Son premier but en carrière, sur son premier tir. Forcément un moment fort pour celui passé par le PFC chez les jeunes.

Je suis fier. Le plus importent, ce sont les trois points mais pour un jeune joueur, marquer contre son ancien club, c'est quelque chose de fantastique. Mais je ne veux pas m'arrêter là. Je sais que je dois marquer d'autres buts." 

Tout s'est emballé ensuite. L'égalisation parisienne d'abord, sur un penaty de Romain Armand, après deux maladresses coup sur coup de la charnière centrale malherbiste (1-1 47e). Un coup dur qui a plongé les coéquipiers de Steeve Yago dans le doute. "Rien n'est simple dans notre situation. On s'est fait surprendre dès le début de deuxième mi-temps. On doit chercher des résultats avec les tripes."

Une deuxième période folle et victorieuse

Mais dans la foulée, Gonçalves, d'un tir dévié (2-1 60e) et Pi, sur un penalty converti en deux temps (3-1 66e) ont redonné l'avantage au SM Caen. Paris est revenu au score à un quart d'heure de la fin mais c'est bien Caen qui a eu le dernier mot grâce au 4e but de Baïssama Sankoh sur penalty. 

Un coup de pied de réparation obtenu par Hugo Vandermersch, très heureux après le match : "ça fait trop du bien. C'est une sensation qu'on attendait depuis longtemps. On remercie aussi les supporters qui nous ont poussés jusqu'au bout. C'était dur mais on a fait le dos rond. Tout le groupe a fait les efforts ce soir." 

Pascal Dupraz, l'entraîneur, déplorait "le manque de maîtrise" de son équipe "qui aurait pu s'imposer plus largement". Mais le technicien d'ajouter "On a pris du plaisir dans la douleur. Pendant la causerie, j'avais dit aux joueurs qu'il n'y aurait sûrement pas six buts dans ce match. Je me suis trompé." Une erreur que lui pardonneront sans sourciller tous les supporters malherbistes.

Caen est 16e et et tentera de confirmer son renouveau face à Orléans, vendredi prochain. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu