Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ligue 2 : comment Toulouse a retrouvé des couleurs

-
Par , France Bleu Occitanie

Le Toulouse Football Club découvre pour la première fois les sommets de la Ligue 2 cette saison, après neuf journées. Cinquièmes après trois victoires consécutives, les Violets sont encore montés d'un cran dans le contenu ce lundi soir à Amiens (0-1).

Anthony Rouault félicite son gardien Maxime Dupé.
Anthony Rouault félicite son gardien Maxime Dupé. © Maxppp - Dominique Touchart

A Amiens, Toulouse a réalisé 45 premières minutes de haute volée dans le contenu. "La meilleure" reconnait Patrice Garande. Pour être parfaite, il ne manquait qu'un but. La deuxième, malgré la supériorité numérique, n'a pas été du même niveau. Mais la victoire est là. Toulouse est donc sur une série de sept matches sans défaite, ça n'était pas arrivé en championnat depuis plus de dix ans, lors de la saison 2008-2009 exactement. 

Dupé, Monsieur cleansheet

Pour faire une grande équipe, il faut un grand gardien. Adage bateau mais qui fonctionne. Toulouse n'a pas concédé le moindre but lors des quatre derniers matches. Il faut remonter à 2013 pour trouver trace d'une pareille invincibilité. Il parait bien loin le temps où le TFC prenait cinq buts à Grenoble, dont trois sur coups de pieds arrêtés. Dans les buts, l'ancien Nantais Maxime Dupé réalise un superbe début de championnat. "Je suis payé pour ça", dit-il. C'est sans doute le meilleur Toulousain en terme de régularité cette saison.

Le 3-5-2 leur plait

Depuis la deuxième journée de Ligue 2 à Grenoble, Patrice Garande a mis en place un 3-5-2, pour utiliser au mieux les hommes de couloirs que sont Machado et Moreira (Sanna au début de saison). Dans l'axe, l'absence de Bafodé Diakité ces dernières semaines n'a rien changé. Anthony Rouault , 19 ans, faisant plus qu'assurer l'intérim. Lui qui "profite de la chance qu'on lui donne de jouer" parle de cette défense à trois. "Avec les joueurs qu'on a, c'est le meilleur dispositif. Les résultats suivent, il n'y a pas de raison de changer ça."

Au milieu, la classe

Le milieu de terrain. C'est sans doute là que Toulouse est un ton au-dessus dans cette Ligue 2. Avec des joueurs qui ont la qualité certaine pour évoluer un cran plus haut. Manu Koné brille aux côtés de Stijn Spierings et de Brecht Dejaegere : "Avec Adli, ce sont des gamins que j'adore en tant qu'amateur de foot", lâche même le coach amiénois Oswald Tanchot venu faire un stade au TFC l'an dernier et qui avait vu leur talent de plus près.

Quant aux deux recrues citées plus haut, leur adaptation a été express. Spierings a planté trois buts lors des trois dernières sorties. Dejaegere est un gratteur de ballon précieux et dynamiteur, toujours dans le sens du but, très précieux. 

C'est du solide mais Patrice Garande en veut plus :"Avec la qualité technique que l'on a au milieu de terrain, on doit avoir beaucoup plus de maîtrise. Tout ça reste fragile mais j'ai la chance d'avoir un groupe qui est à l'écoute et qui a envie de faire quelque chose. Si on garde ça, on va en gagner des matches."

Un point négatif ? Les attaquants

S'il y a un nuage dans le ciel toulousain, c'est devant qu'il faut regarder. Sur les huit derniers buts marqués par le TFC, un seul l'a été par un attaquant : Rhys Healey face à Auxerre. Aucun attaquant n'a marqué au cours des quatre derniers matches. Pour compenser et voir le côté positif, on compte déjà huit buteurs différents au TFC cette saison.

Le coach, qui doit faire sans Antiste et Bayo, a vu du mieux quand même. Notamment chez le Grec Koulouris qui n'a pas marqué depuis 13 mois. "Je suis satisfait du travail des attaquants ce soir à Amiens. Koulou a fait un bon match, c'est son meilleur match depuis que je suis arrivé. Après, pour la confiance il suffit de pas grand chose. J'espère qu'ils vont marquer vite", dit Patrice Garande.

Il y a donc encore du travail, des axes de progression, mais la première-temps à La Licorne laisse présager des jolis lendemains au TFC. A confirmer samedi face à Valenciennes avant la trêve. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess