Football

Ligue 2 : un incroyable imbroglio de fin de match prive le Stade Malherbe des trois points contre Châteauroux

Par Jean-Pierre Blimo, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) samedi 22 mars 2014 à 8:00 Mis à jour le samedi 22 mars 2014 à 21:00

Un but de Châteauroux très contesté face à Caen pour la 29e journée de Ligue 2.
Un but de Châteauroux très contesté face à Caen pour la 29e journée de Ligue 2. © Stéphane Geufroi - MaxPPP

Football, 29e journée de ligue 2 Caen - Châteauroux 1-1. Alors que les Caennais tenaient les trois points dans la dernière minute du temps additionnel, Châteauroux est revenu au score par un but entaché d'une main. L'arbitre du match, Christian Guillard, a d'abord validé le but, puis l'a refusé, avant de le valider à nouveau, et siffler la fin de la partie dans la confusion générale.

L'incroyable dénouement

Foot Caen la fin de match contre Châteauroux

Le stade malherbe de Caen avait pourtant bien entamé la partie contre Châteauroux, lors de ce match important dans la lutte pour la montée en ligue 1. Les caennais, ultra dominateurs avaient d'ailleurs trouvé l'ouverture à trois minutes de la mi-temps, sur un pénalty justement sifflé par l'arbitre après une faute évidente sur Fodé Koïta. Mathieu Duhamel, le meilleur buteur maison se chargeant de transformer l'essai sans trembler à la 42e minute.

L'expulsion de Duhamel contestée

Le même Duhamel a ensuite crié à l'injustice au retour des vestiaires, expulsé après ce qui s'apparente à une simulation du défenseur Marvin Esor, qui s'est écroulé sur la pelouse. Dumahel reçoit un carton rouge direct et sort en protestant.

L'égalisation et la discorde 

En deuxième mi-temps les joueurs caennais à dix continuent de se créer des occasions, mais faute de faire le break s'exposent à un baroud d'honneur des berrichons, qui trouvent la faille sur coup franc.

C'est ce dernier qui va provoquer une confusion générale en fin de match, car sur le coup franc tiré par Nasser Chamed entré en cours de jeu, l'attaquant Christopher Maboulou dévie nettement le ballon de la main dans les buts caennais.

Voir le but au ralenti :

 

Confusion générale en fin de match

Suite à ce but contesté par les caennais, l'arbitre valide le but, puis revient en arrière vers son juge de touche.

L'arbitre central indique alors coup franc pour les caennais, un coup de pied que le gardien Damien Perquis s'apprète à tirer. Mais l'arbitre, Monsieur Guillard, à la surprise générale, revient encore sur sa décision et désigne le point central. 

Sur le bord de la touche c'est la pagaille générale pendant un bon quart d'heure, l'engagement caennais n'est finalement pas effectué et l'arbitre siffle la fin des débats. 

Incompréhension de part et d'autre

foot Caen José Saez après Châtauroux

Dans les coulisses du stade, l'énervement est palpable, les réactions fusent dans tous les sens. Le premier à se présenter à la presse est l'entraîneur de Châteauroux Jean-Louis Garcia qui tente de relativiser et indique que "les erreurs d'arbitrage s'équilibrent dans une saison".

Foot Caen Jean-Louis Garcia

Son homologue caennais Patrice Garande rétorque "je ne comprends pas que l'arbitre valide le but puis l'annule, puis le valide à nouveau, c'était "oui", puis c'était "non", et c'était "oui" à nouveau.

Foot Caen Patrice Garande après Caen Châteauroux

Réserves caennaises

Dans cette fin de match digne d'un grand n'importe quoi, le capitaine malherbiste Jean-jacques Pierre est allé poser une réserve dans le bureau des arbitres, réserve qui n'a "aucune chance d'aboutir" exliquaitplus tard Patrice Garande.

foot caen Jean-Jacques Pierre après Châteauroux

Deux points de perdus, un de gagné

Dans l'affaire, alors que le club caennais espère également gagner trois points sur tapis vert après le match qui n'a pas eu lieu contre Nîmes, les malherbistes auraient pu réaliser la meilleure affaire de la soirée car Angers a été battu à Niort 2-1, Dijon a été battu à Troyes 2-0. Les caennais sont provisoirement 6e à quatre longueurs du podium et du nouveau troisième, Niort.

"vous dites que c'est deux points de perdus, pour moi c'est un point de gagné" explique Patrice Garande "un point de gagné sur Angers et Dijon".

Le cas Duhamel

Autre point de discorde, l'expulsion de Mathieu Duhamel qui aurait donc été injustement sorti par l'arbitre, si la commission de visionnage est convaincue d'une simulation du défenseur de Châteauroux, le meilleur buteur caennais pourrait être blanchi dans la semaine et jouer le prochain match à Nancy.

Caen toujours en course

Malgré cette fin de match que l'on peut juger déplorable, à la fois pour l'arbitrage que pour le Stade Malherbe qui ne méritait pas une telle fin après une rencontre aboutie, les caennais restent dans la course pour la montée, avant de s'attaquer à deux équipes de haut de tableau, Nancy vendredi prochain à l'extérieur, et Lens le 5 avril au stade d'Ornano.