Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : La saison 2018-2019 de l'ASNL

Ligue 2 : un air de finale pour le maintien pour l'ASNL face à l'AC Ajaccio

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

L'AS Nancy Lorraine peut faire un grand pas vers son maintien en Ligue 2 ce vendredi soir. Nancy, désormais 16e reçoit son poursuivant au classement l'AC Ajaccio pour la 35e journée de Ligue 2. Coup d'envoi à 20 heures, avant-match dès 19h30 sur France Bleu Lorraine et Francebleu.fr.

L'AS Nancy Lorraine accueille l'AC Ajaccio pour la 35e journée de Ligue 2
L'AS Nancy Lorraine accueille l'AC Ajaccio pour la 35e journée de Ligue 2 © Radio France - Rachel Noël

Nancy, France

L'AS Nancy Lorraine peut se rapprocher grandement du maintien en Ligue 2 ce vendredi 26 avril à l'occasion de la 35e journée de Ligue 2. Nancy, 16e depuis sa victoire face à Orléans, reçoit l'AC Ajaccio, 17e, une équipe qui compte le même nombre de points au classement. Coup d'envoi à 20 heures, avant-match dès 19h30 sur France Bleu Lorraine et Francebleu.fr.

Des Corses en panne

A quatre matchs de la fin, les deux équipes sont à égalité de points mais ne sont pas vraiment dans les mêmes dynamiques. Si Nancy est 6e au classement sur la phase retour, Ajaccio est 16e sur la même période. La dernière victoire corse à l'extérieur remonte à la fin du mois de décembre. C'est dire l'importance de cette rencontre dans le sprint final. D'ailleurs, Alain Perrin, l'entraîneur nancéien n'hésite pas à parler de finale pour le maintien : 

"Trois points ne suffiront pas pour se maintenir, mais vu le nombre de matchs, compte tenu du calendrier très difficile qui nous attend, c'est effectivement le meilleur moment pour prendre des points [...] Ce ne seront pas les points décisifs pour le maintien mais ça nous ferait avancer dans ce challenge  qui est d'aller chercher les 40 ou 41 points qu'il nous faudra."

Rester maître de ses émotions

La rencontre du jour s'annonce tendue face à un adversaire qui n'a pris que trois points sur 24 possibles et qui doit aller chercher son maintien au plus vite. Le défenseur nancéien Ernest Seka s'attend à un match où il faudra savoir garder son calme : 

"L'image que j'ai, c'est le match aller, un match très difficile, c'est des guerriers. Il y a beaucoup de fautes, de l'intimidation. Chacun joue avec ses forces, il faudra être solides, costauds, se battre et savoir gérer ses émotions [...] C'est un match où il faut forcer sa nature. Ceux qui sont plus techniques devront durcir leur jeu parce que ça va y aller, je pense."

La fraîcheur physique pourrait peser dans la rencontre au terme d'une semaine à trois matchs. Alain Perrin pourra compter sur Sylvain Marveaux, préservé face à Orléans. Certains joueurs de l'effectif sont incertains à l'image de Santy N'Gom, qui souffre d'une tendinite, ou Vagner qui ressentait une douleur au mollet. Abou Ba est lui de retour de suspension.

Le groupe nancéien

Ndy Assembe, Constant, Paye, El Kaoutari, Diagne, Moimbé-Tahrat, Néry, Saint-Ruf, Séka, Ba, Marchetti, Bassi, Poha, Abergel, Marveaux, Dembélé, Triboulet, Vagner, Ngom.
Blessé : Chernik.
Choix : Sané, Maboulou, Da Cruz, Coulibaly, N'Guessan, Clément, Nguiamba, Dalé, Busin, Muratori.

Les affiches de la 35e journée

Le classement