Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La saison 2020-2021 du FC Sochaux Montbéliard

Ligue 2 : une reprise nommée plaisir au FCSM, toujours en quête d'un attaquant

Derrière les masques des joueurs du FC Sochaux-Montbéliard, le sourire est de mise en cette journée de reprise au stade Bonal. Le plaisir de retrouver le ballon et les coéquipiers l'emporte sur le protocole sanitaire en vigueur. La saison 2020/21 est lancée avec toujours la recherche d'un attaquant.

L'effectif du FC Sochaux-Montbéliard s'est retrouvé en deux groupes distincts pour ce premier jour de reprise sur le terrain de Wembley
L'effectif du FC Sochaux-Montbéliard s'est retrouvé en deux groupes distincts pour ce premier jour de reprise sur le terrain de Wembley - Crédits : FCSM

Le bruit des crampons, ou encore celui de taper dans le ballon. Autant de petits plaisirs que les footballeurs du FC Sochaux-Montbéliard ont retrouvé ce lundi pour le premier jour de la préparation de la future saison de Ligue 2 de football. Avec les 6 recrues et après 3 mois et demi d'arrêt en raison de la crise du coronavirus, l'heure de la reprise a en effet sonné au stade Bonal pour l'effectif jaune et bleu. Le groupe de l'entraîneur Omar Daf a 8 semaines pour se remettre en route plus progressivement avec le protocole sanitaire post-Covid. Les joueurs commencent par deux jours de tests médicaux, et quelques exercices avec le ballon. Les choses sérieuses devraient débuter, au mieux, dans une quinzaine de jours.

"Le bruit des crampons dans le couloir, ça m'a vraiment manqué" - Boris Moltenis, défenseur du FCSM

Les joueurs sochaliens sont arrivés masqués au stade Bonal "on entre par le Club-house, on se lave les mains, prise de température, on arrive déjà en tenue, on ne se douche pas" détaille le défenseur Boris Moltenis pour planter le décor des retrouvailles de l'effectif jaune et bleu en cette première journée de reprise de l'entraînement. A l'image de l'arrière sochalien, tous sont heureux d'avoir retrouvé les terrains, le ballon et toutes ces petites sensations "même le bruit des crampons dans le couloir, ça m'avait manqué, même ça, ça me fait du bien de le retrouver" souligne avec envie le jeune défenseur. 

Boris Moltenis a pris plaisir à retaper dans un ballon en ce jour de reprise au FCSM
Boris Moltenis a pris plaisir à retaper dans un ballon en ce jour de reprise au FCSM - Crédit photo / FCSM

Younès Kaabouni, toujours en phase de reprise après sa rupture des ligaments croisés du genou en janvier dernier, est lui aussi ravi de retrouver ses coéquipiers. Même si le milieu de terrain ne touche pas encore le ballon, ce retour à l'entraînement est juste un soulagement "On n'a jamais eu autant de vacances à l'intersaison, on était impatients, on était hyper contents de se revoir, il y a beaucoup de joie, de sourire, on a vraiment hâte que le championnat reprenne" glisse le franco-marocain du FCSM.

"On devrait être testés toutes les semaines" - Omar Daf, coach de Sochaux

L'effectif sochalien a été divisé en deux groupes d'une dizaine de joueurs, l'un le matin, le second l'après-midi. Mais Omar Daf espère compter sur son groupe au complet dès mercredi. Le coach du FCSM et son staff ont rappelé tout le protocole sanitaire post-covid à suivre méticuleusement, sous le contrôle de l'équipe médicale dirigée par le docteur Fabrice Michel "On devrait être testés, joueurs et staff compris, toutes les semaines. On est à la disposition du staff médical pour faire les choses dans les règles, et reprendre dans les meilleures conditions" avance le technicien sénégalais. 

A l'heure de la reprise, aucun des joueurs testés n'est positif au coronavirus, les résultats du reste de l'effectif seront connus en ce milieu de semaine. Le staff sochalien espère pouvoir débuter une préparation vraiment classique d'ici une quinzaine de jours.

Toujours à la recherche d'un attaquant, Bédia en première ligne

Si toutes les recrues sont déjà à pied d'oeuvre en cette journée de reprise, le FCSM traque toujours un ou deux autres attaquants. Omar Daf confirme l'intérêt et les contacts du club pour plusieurs joueurs "Oui, Chris Bédia de Troyes nous intéresse, on le voulait déjà la saison passée, mais l'ESTAC nous a devancé parce qu'on n'avait pas les moyens financiers. On le suit toujours de près, mais tout dépendra des moyens que nous avons, et quel dossier la direction du club pourra valider, parce qu'il y a ce qu'on veut, et ce qui est possible de faire financièrement. On avait une enveloppe par poste donc on va voir ce qu'on peut faire". 

Florentin Pogba, Maxence Lacroix et Jospeh Lopy se sont défiés au Foot Golf (des seaux en guise de trou)
Florentin Pogba, Maxence Lacroix et Jospeh Lopy se sont défiés au Foot Golf (des seaux en guise de trou) - Crédit photo : FCSM

L'entraîneur des jaune et bleu confirme également les pistes menant à Mathias Autret, libre depuis sa fin de contrat à Brest, ou encore à Yanis Merdji, l'attaquant d'Auxerre prêté au Mans la saison passée " mais nous avons aussi d'autres pistes. Il nous faut un buteur capable de remplacer Abdoulaye Sané en termes d'efficacité. On en a ciblé quelques uns, des joueurs avec de l'expérience parce que Yann Kitala a certes du potentiel mais il est jeune et sans grand vécu en Ligue 2. Mais on travaille pour attirer un joueur performant devant, mais il y a toujours l'aspect économique qui va limiter nos ambitions". 

Coté départ, Thomas Deniaud, le directeur sportif du FCSM, rappelle qu'une vente de Maxence Lacroix est toujours possible cet été, et que "si pour l'instant, il est toujours sochalien", son éventuel transfert oblige le club rester vigilant pour un possible renfort dans l'axe central.

Confiance de mise avant la DNCG

A ce propos, le club présente son budget prévisionnel ce mercredi devant la DNCG. Emmanuel Desplats, le directeur général exécutif adjoint, se voulait plutôt confiant lors de son passage dans l'émission 100%FCSM "On a de la trésorerie, nos finances sont saines, on est confiants" nous confiait-il. L'enjeu réel de cette audience réside finalement dans la levée ou pas de l'encadrement de la masse salariale. Mais là encore, le numéro 2 du FCSM se voulait rassurant "Si on est encore sous encadrement de masse salariale au montant que l'on souhaite, j'ai envie de dire que ce n'est pas très grave. L'idée c'est de présenter un budget, validé par un actionnaire, vous êtes censés tenir votre budget mais _ce qui serait embêtant c'est si la DNCG nous oblige à réduire le budget de la masse salariale pour les joueurs"_. Réponse donc ce mercredi 1er juillet.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu