Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football
Dossier : ASNL : la saison 2019-2020

Ligue 2 : Vagner devrait pouvoir rejouer dans quatre mois avec l'ASNL

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Après sa blessure pendant le match vendredi soir contre le Paris FC, Vagner Dias s'en tire avec une luxation de la cheville et une facture du péroné. L'opération du joueur de l'AS Nancy Lorraine est prévue ce samedi 30 novembre après-midi.

Le médecin de l'équipe, Frédéric Muel, et Jean-Louis Garcia, l'entraîneur de l'AS Nancy Lorraine.
Le médecin de l'équipe, Frédéric Muel, et Jean-Louis Garcia, l'entraîneur de l'AS Nancy Lorraine. © Radio France - Guillemette Franquet

Nancy, France

Opération, puis immobilisation de la cheville pendant six semaines, pas de match avant quatre mois : voilà la suite des événements pour Vagner Dias, après sa spectaculaire blessure ce vendredi soir 29 novembre, qui aurait même tiré des larmes à ses coéquipiers de l'ASNL. 

La luxation de la cheville est liée à une lésion ligamentaire selon le médecin du club, Frédéric Muel. Lésion qui est opérée ce samedi après-midi.

Le coach semble optimiste

"C'est pas facile mais ça fait partie de la vie d'une groupe de haut niveau", tempère l'entraîneur des joueurs nancéiens, Jean-Louis Garcia. "Vagner va se soigner, il va rejouer au football, il va être très bon, donc il faut repartir. C'est une blessure importante mais pas si grave, qui ne remet pas en cause sa carrière. On ne doit avoir qu'un objectif, c'est que pour lui mettre du baume au cœur, on aille gagner lundi à Caen !". 

Le défenseur Loris Néry se dit très affecté, tout comme ses coéquipiers, mais reste combatif : "C'est un joueur important de l'équipe et c'est un de nos collègues. Maintenant, il faut tourner la page. Les blessures, ça fait partie d'une saison. Ça peut donner des opportunités, ça va peut-être mettre en confiance d'autres joueurs qui vont se révéler. C'est à nous de, peut-être, plus se recentrer sur le collectif que sur les individualités".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu