Football

Ligue 2 : Viorel Moldovan licencié de son poste d'entraîneur de l'AJA

Par Virginie Salanson et Bruno Blanzat, France Bleu Auxerre et France Bleu lundi 26 septembre 2016 à 18:13

Viorel Moldovan a appris son licenciement lundi matin alors qu'il pensait diriger l'entraînement.
Viorel Moldovan a appris son licenciement lundi matin alors qu'il pensait diriger l'entraînement. © Radio France - Bruno Blanzat

Viorel Moldovan n'est plus l’entraîneur de l'AJ Auxerre. Le Roumain de 44 ans a été mis à pied avant d'être licencié pour faute grave. La direction du club auxerrois, 19e et avant-dernier de Ligue 2, a pris cette décision ce lundi matin. C'est son adjoint David Carré qui prend en charge l'équipe.

Il ne sera resté que trois mois à Auxerre. Viorel Moldovan n'est plus l’entraîneur de l'AJA. Le Roumain de 44 ans a été mis à pied avant d'être licencié pour faute grave. La direction du club a pris cette décision ce lundi matin. C'est son adjoint David Carré qui prend en charge l'équipe pour le moment.

Moldovan paie ses mauvais résultats, l'AJA est relégable, mais surtout ses violentes critiques envers ses dirigeants vendredi dernier, après la défaite de son équipe face au Havre.

Les joueurs auxerrois ont commencé l'entraînement sans leur coach ce lundi. - Radio France
Les joueurs auxerrois ont commencé l'entraînement sans leur coach ce lundi. © Radio France - Bruno Blanzat

C'est en survêtement, prêt à entrer sur le terrain pour l'entraînement du lundi, que Viorel Moldovan a atterri... dans le bureau du président de l'AJA. Le Roumain en est ressorti une dizaine de minutes plus tard. Il vient d'apprendre qu'il est mis à pied avant d'être convoqué, dans une semaine, pour connaître la nature de sa sanction.

Mise à pied d'abord, puis sans doute licencié

Elle ne fait guère de doute, il sera licencié pour faute grave. Une fois son entretien achevé, le technicien a filé sur la pelouse, où l'entrainement est en cours. Les joueurs ont immédiatement stoppé leur footing. Moldovan a dit au revoir un à un à chacun d'entre eux, en leur serrant la main. La scène, surprenante, s'est déroulée devant trois ou quatre supporters.

"C'est décevant de la part du club (...). Il avait le mérite de vouloir bouger les choses"
— Un supporter

"J'ai plus de plaisir à venir aux matchs" Stéphan, un supporter.

Stéphan, l'un d'entre eux, supporter de l'AJA depuis plus de 30 ans, se dit déçu car les fans soutenaient le coach roumain. "Moldovan doit aimer certainement qu'a été Auxerre avant, (...) je pense qu'il était passionné par ce club. [...]. C'est décevant, il avait le mérite de vouloir bouger les choses".

"J'espère que je me suis sacrifié pour quelque chose, c'est la vie"
— Viorel Moldovan

Ce n'est qu'une fois changé, son gros sac bouclé, que Viorel Moldovan a quitté le stade Abbé Deschamps. Au moment d'entrer dans sa voiture, il a échangé deux mots avec un supporter. "J'espère que je me suis sacrifié pour quelque chose, c'est la vie" glisse-t-il, avant d'entrer dans sa voiture.

Viorel Moldovan a bouclé son sac et est parti avant la fin de l'entraînement. - Radio France
Viorel Moldovan a bouclé son sac et est parti avant la fin de l'entraînement. © Radio France - Bruno Blanzat

Huitième entraîneur en onze ans

Moldovan ne souhaite pas s'exprimer pour le moment. Son président Guy Cotret non plus. Les joueurs encore moins, qui soutenaient leur entraîneur. Un technicien qui sera remercié la semaine prochaine à la suite de ses propos virulents et des mauvais résultats de l'AJA, relégable après une seule victoire en neuf matches. Le prochain entraîneur auxerrois, le 8e en onze ans, depuis le départ de Guy Roux, devrait être connu la semaine prochaine. En attendant, c'est David Carré, entraîneur adjoint de Moldovan, qui prend en charge cette formation en plein doute.