Sports

Ligue 2 : Le Stade Brestois bat Valenciennes et consolide sa place de leader

Par Thomas Lavaud, France Bleu Breizh Izel vendredi 19 août 2016 à 16:13

Maupay a marqué son troisième but en trois match
Maupay a marqué son troisième but en trois match © Maxppp - Nicolas Créach / Le Télégramme

Vainqueur de Valenciennes, 3-2, le Stade Brestois enregistre sa troisième victoire en quatre journée. Il sera leader quels que soient les résultats de Lens et Reims en match décalés.

Le match

#SB29VAFC sur FBBI

A rebondissement ! 89e minute : Valenciennes a égalisé deux minutes plus tôt quand Brest obtient le corner décisif. Grougi laisse Labidi le frapper de la droite. "Je veux mettre dans la boîte, mais le vent le pousse un peu". Au second poteau, Battocchio reprend d'une volée pure du droit et donne la victoire (3-2) au Stade Brestois.

Avant cela, le Stade Brestois attaque fort la rencontre. Perquis, le gardien nordiste, se montre deux fois décisif face à Faussurier (2e) et Pelé (12e). A la 25e minute, Maupay marque son troisième but en trois match d'une lourde frappe croisée du gauche. Rien à dire sur cet avantage, Valenciennes ne démontre rien. Mais le dernier quart d'heure de la période sera pénible pour les Brestois. Il y a du déchet dans le jeu, des manques dans la concentration, et VA montre de belles qualités de contre. Valenciennes égalise sur sa première frappe cadrée : Ciss part dans le dos de la défense et sert Fulgini seul au second poteau. Hartock sort ensuite deux parades devant Da Costa (40e et 41e) pour préserver le score à la mi-temps.

En seconde période, peu de choses à signaler avant le dernier quart d'heure. Valenciennes domine le début de période, mais baisse progressivement pied. Et à la 78e minute, Steeven Joseph-Monrose inscrit le second but brestois avec ce qu'il faut de réussite. Mais Valenciennes revient à la 88e. Bélaud relance mal le ballon, et la défense n'arrive pas à le renvoyer. Faustin égalise à l'issue d'un long cafouillage durant lequel Hartock a été sauvé par sa barre.

C'était avant une folle fin de match dont on connait déjà l'épilogue. A noter la blessure à la main de Steeven Joseph-Monrose au cours d'arrêts de jeu "électriques."

Brest est leader de Ligue 2 avec dix points, avant de se rendre deux fois à Sochaux : en coupe de la Ligue, et pour la cinquième journée en championnat

Le fait du match

Ce soir encore, les remplaçants ont su apporter le second souffle. Joseph Monrose a marqué, et Labidi a été passeur décisif sur le but de la victoire.

A Paris contre le Red Star, les trois remplaçants étaient déjà tous impliqués sur le troisième but. Henry avait lancé Joseph-Monrose qui avait trouvé Labidi.

Jean-Marc Furlan explique : "Quand vous êtes là depuis un an et demi, oui, vous pouvez stratégiquement influencer le match avec le coaching. Quand vous êtes là depuis huit semaines, non. J'étais comme les spectateurs, je me demandais ce que mon coaching allait donner. Ce qui est intéressant, c'est que ça veut dire que le message passe si les garçons remplaçants apportent une plus-value. C'est important car à l'avenir, il faudra avoir 20,22 gars impliqués, quand il faudra maintenir un rythme comptable et que des titulaires manqueront."

Les réactions d'après-match

N. Maupay après #SB29VAFC : "les matchs se gagnent à 14, à 16"

JM Furlan après #SB29VAFC : "un greoupe de 20 joueurs qui répondent"

Partager sur :