Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : US Orléans Football - Ligue 2 saison 2018/2019

Ligue 2 : Y a-t-il encore du jus dans la machine orléanaise?

-
Par , France Bleu Orléans

L'USO (8è) accueille Béziers (19è) ce vendredi pour l'avant-dernière journée de championnat. Orléans reste sur 4 défaites, n'a plus de véritable enjeu à disputer, mais l'équipe a envie de bien finir à domicile, pour la dernière de la saison devant son public. En a-t-elle encore les ressources?

Les joueurs (ici Lecoeuche et Demoncy) peuvent déjà être fiers de leur saison, mais ils espèrent la victoire ce vendredi pour fêter la dernière à la Source, avec leur public.
Les joueurs (ici Lecoeuche et Demoncy) peuvent déjà être fiers de leur saison, mais ils espèrent la victoire ce vendredi pour fêter la dernière à la Source, avec leur public. © Radio France - Johan Gand

Orléans-la-Source, Orléans, France

La semaine qui avait précédé la défaite à Ajaccio (1-0), vendredi dernier, n'avait pas été exemplaire en terme d'investissement à l'entraînement, avait déploré le coach Didier Ollé-Nicolle. Résultat sur le terrain corse, un match fade, perdu sans avoir montré grand-chose (1 seul tir en 90 minutes malgré presque 58% de possession). Le technicien orléanais précise pourtant, que vu la saison de ses joueurs, il ne leur en tient pas rigueur et il comprend qu'au terme de cet exercice long (avec les coupes, l'USO est l'équipe de ligue 2 qui compte le plus de matchs) et difficile, il y ait eu un certain "relâchement", dû certainement à une usure physique et sûrement mentale. Un constat partagé par 2 cadres du vestiaire, Anthony Le Tallec et Cédric Cambon. Mais le défenseur central assure que cette semaine s'est mieux déroulée que la précédente et son coéquipier précise qu'il y a une véritable envie de bien négocier le dernier rendez-vous de la saison à La Source.

"Quand il n'y a plus rien à jouer pour les barrages ou le maintien, inconsciemment, il y a du relâchement" reconnait le défenseur Cédric Cambon. - Radio France
"Quand il n'y a plus rien à jouer pour les barrages ou le maintien, inconsciemment, il y a du relâchement" reconnait le défenseur Cédric Cambon. © Radio France - Johan Gand

Une victoire pour mieux faire la fête?

Quoi qu'il arrive ce vendredi, il y aura un parfum de fête et de fin de saison réussie avec un feu d'artifice qui sera tiré pour les spectateurs du stade de la Source. Mais après avoir chuté face à l'ancien 18è de Ligue 2 (l'AC Ajaccio), enchaîner avec un revers face au 19è du classement laisserait une impression mitigée. Le public de la Source aura sûrement à coeur de venir saluer cette saison qui a répondu (et même parfois au-delà des espérances) aux exigences fixées en début de championnat. L'USO a obtenu son maintien à 11 journées de la fin, a fait de jolis parcours en coupes, sportivement toutes les cases ont été cochées. Mais pour que la fête soit encore plus belle, une victoire semble nécessaire. Didier Ollé-Nicolle a utilisé l'aspect de "fierté" de l'équipe orléanaise dans sa préparation d'avant-match cette semaine, de bien finir et il évoque aussi "cette notion de fête" car "quand on fait un dernier match, qu'on le gagne,  il y a une notion de partage qui est importante." 

Didier Ollé-Nicolle sait que dernier match à domicile, s'il se conclut par un succès, rendra la fête encore plus belle avec le public. - Radio France
Didier Ollé-Nicolle sait que dernier match à domicile, s'il se conclut par un succès, rendra la fête encore plus belle avec le public. © Radio France - Johan Gand

Béziers a d'autres préoccupations

Evidemment Béziers, 19è, en lutte intense pour ne pas descendre directement en Nationale 1 ne l'entend pas de cette oreille. Son succès lors de la dernière journée face à Brest (1-0) montre d'ailleurs que les héraultais ont encore des forces et pourraient bien jouer les trouble-fête. Et dans ce bas de tableau ultra-serré où 7 équipes (depuis Auxerre, 13è avec 39 points jusqu'à Béziers, 19è avec 34 points) sont encore à la bagarre pour le maintien, le moindre faux-pas peut coûter cher. 

Cette 37è journée de Ligue 2 s'annonce donc décisive pour certains, en bas, mais aussi en haut de tableau où Brest peut rejoindre FC Metz sur la route de la Ligue 1 dès ce vendredi.

Attention, horaire inhabituel pour cette 37è journée de Ligue 2, tous les matchs se déroulent ensemble à 20H45, l'avant-match débutera donc à 20H15 sur France Bleu Orléans et sur notre site.