Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football
Dossier : 100% PSG sur France Bleu Paris

Ligue des champions : "On ne va pas prendre de risques", affirme Thomas Tuchel

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Dernier match de l'année pour le PSG en Ligue des champions. Les Rouge et Bleu, assurés de finir premier de leur groupe, reçoivent Galatasaray, ce mercredi au Parc des Princes. Les Parisiens visent l’invincibilité dans le groupe dans un match placé à haut risque.

Thomas Tuchel en conférence de presse avant le match face à Galatasaray
Thomas Tuchel en conférence de presse avant le match face à Galatasaray © AFP - FRANCK FIFE

Paris, France

L'objectif est assez simple pour le Paris Saint-Germain, ce mercredi, avec la réception de Galatasaray. Rester invaincu sur la scène européenne avant les fêtes. Sur ses cinq premiers matchs de groupe, le PSG s'est imposé à quatre reprises et a arraché le nul sur la pelouse de Santiago Bernabéu pour sa dernière sortie sur le vieux continent. Les Rouge et Bleu sont assurés de finir premier de leur groupe et donc de recevoir pour le match retour en huitième de finale. Ils seront fixés sur leur adversaire, lundi 16 décembre, à l'issue du tirage au sort prévu à Nyon en Suisse, à la mi-journée.

Des changements sur le 11 de départ ?

De retour de blessures, Marco Verratti et Ander Herrera ont participé à l’entraînement de veille de match. Mais Thomas Tuchel ne va pas jouer avec le diable sur cette partie sans réel enjeu. "On a la possibilité de peut-être laisser quelques joueurs récupérer. Ce n'est pas nécessaire de prendre des risques avec des blessures ou des cartons jaunes", affirme le coach Rouge et Bleu. Le petit Italien, tout comme Thomas Meunier et Angel Di Maria sont sous la menace d'un troisième avertissement qui les priverait du huitième de finale aller. "Pour Di Maria, c'est plus facile de jouer avec un carton jaune par rapport à Thomas Meunier en défense", explique l'entraîneur. Colin Dagba pourrait donc prendre le couloir droit face aux Turcs. Ce qui est certains en revanche, c'est que Presnel Kimpembe et Idrissa Gueye, blessés, ce samedi, à Montpellier ne seront pas dans le groupe.

"Quelques minutes pour Cavani"

Dans ce contexte, très rassurant, d'une première place quel que soit le résultat, le moment serait idéal pour relancer Edinson Cavani. À la peine depuis son retour de blessure et barré par les performances de Mauro Icardi, El Matador végète sur le banc. Mais pour Thomas Tuchel, l'Uruguayen ne pas prétendre à jouer tout une rencontre. "Il cherche du rythme, c'est aussi a cause moi parque je ne lui donne pas beaucoup de minute, il est déçu, c'est clair, il est habitué à jouer tous les trois jours et si c'est possible je lui donnerai quelques minutes parce que c'est Edi et qu'il a mérité."

Un match classé à haut risque 

La dernière venue de Galatasaray au Parc des Princes, en 2001, ne reste pas un bon souvenir. Les Parisiens s'étaient imposés pour du beurre, mais les tribunes s'étaient embrasées. Des affrontements entre supporters avaient éclaté dans les quatre coins du stade, faisant de nombreux blessés. Pour ce mercredi, le club n'a voulu prendre aucun risque. Les billets sont tous nominatifs et le PSG se réserve le droit d'invalider certaines demandes de réservation. 1500 fans turcs sont attendus dans l'enceinte parisienne. De son côté, la préfecture reste discrète sur le nombre de force de l'ordre déployé. Les autorités ont classé la rencontre à "haut risque" et vont mettre en place un "dispositif adapté à la situation".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu