Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : Le PSG sur France Bleu Paris

Ligue des champions : la déception des supporters après la défaite du PSG face au Real Madrid

jeudi 15 février 2018 à 2:58 Par Clémentine Vergnaud, France Bleu Paris

Le PSG s'est incliné 3/1, mercredi 14 février, en match aller des 8e de finale de Ligue des champions de football. Les supporters parisiens, qui avaient pour beaucoup choisi de regarder la rencontre dans un bar, ont été très déçus du résultat car ils estiment que la défaite n'est pas méritée.

Au coup de sifflet final, les supporters du PSG avaient la mine grave, mercredi 14 février.
Au coup de sifflet final, les supporters du PSG avaient la mine grave, mercredi 14 février. © Radio France - Clémentine Vergnaud

Paris, France

Ils ont vécu un ascenseur émotionnel digne d'un grand huit. Les supporters du Paris Saint-Germain ont assisté à la défaite de leur équipe contre le Real Madrid, mercredi 14 février, en match aller des 8e de finale de Ligue des champions. Score final : 3/1 sur la pelouse des Madrilènes. Les Parisiens avaient pourtant ouvert le score grâce à Adrien Rabiot, à la 33e minute. Mais ils ont été dominé par les Espagnols, au grand dam de leurs fans qui estiment que le score n'est pas représentatif de l'équilibre des forces durant la rencontre. France Bleu Paris a suivi le match aux côtés de supporters réunis dans un bar du 18e arrondissement de Paris. 

La sérénité avant le coup d'envoi

Cette Saint-Valentin avait pourtant bien commencé pour les supporters du PSG : une salle dédiée au match, des canapés pour s'installer confortablement et trois écrans pour ne pas en perdre une miette.  Tous avaient le sourire, à l'image de Mathias. Mais le jeune homme de 29 ans ne perdait pas de vue l'objectif de la soirée, avant le coup d'envoi. "Ne pas faire comme l'année dernière contre le FC Barcelone ! Essayer de ne pas en prendre six..." La "remontada" des Barcelonais, sèchement battus en match aller la saison dernière contre le PSG et auteurs d'un match retour spectaculaire qui leur avait permis de se qualifier, est encore dans tous les esprits. Pourtant, hors de question de partir inquiet. "Je suis plutôt serein, je le sens mieux que celui de l'année dernière. Je pense qu'on va gagner !" Son pronostic : 2-1 pour le PSG.

Une première mi-temps encourageante

La première mi-temps a semblé donner raison à Mathias. Les parisiens se sont montrés en forme, provoquant les occasions. Leurs supporters ont eu les nerfs à vif jusqu'à la délivrance et le premier but de la rencontre, signé Adrien Rabiot. Ils ont laissé éclater leur joie.  Mais, rapidement, ils ont vécu un ascenseur émotionnel : juste avant la mi-temps, la douche froide est donnée par Ronaldo, qui égalise à la 45e minute de jeu. Qu'importe, Sarah était optimiste à la mi-temps : "On s'est pas mal débrouillés !" "On a fait quelque chose de bien et ce n'est pas fini. Il faut y croire, c'est faisable !"

Les espoirs douchés en seconde période

La seconde mi-temps a finalement été une lente agonie pour les supporters. Leur équipe a manqué beaucoup d'occasions et s'est vue pénalisée par deux buts cloués à trois minutes d'intervalle par les Madrilènes. Au coup de sifflet final, les fans sont amers. "C'est un peu cruel parce que pendant tout le match il y a eu une domination claire des Parisiens et les Madrilènes ne savaient pas montrer un jeu de Ligue des champions", affirme Nathalie, 34 ans et supportrice du PSG depuis toujours. "C'est un scandale !", renchérit Théo. "Le 3/1 est dur parce que, même s'il y a eu un très bon match des Madrilènes, ce n'est pas mérité pour le PSG. (...) Ils ont fait leur match !"

Beaucoup se sentent pessimistes à la perspective du match retour, le 6 mars. "Je ne le sens pas trop...", glisse Paul, fan de la première heure. "J'attends de voir mais sans grand espoir." Pour autant, Marie ne veut pas baisser les bras. "On peut tout donner pour le match retour ! Ça va être à domicile donc les supporters vont assurer et comme les joueurs partent perdants, ça va les motiver pour gagner." Maxime est même sûr de lui : "J'attends avec impatience le match retour pour qu'on rectifie le tir, qu'on passe tranquillement et qu'on mette le Real à la porte !"