Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue des Champions : le PSG-Real Madrid de 1993 avait un fort accent breton

mardi 13 février 2018 à 18:20 Par Julien Balidas, France Bleu Breizh Izel

Le Real Madrid accueille le PSG ce mercredi en huitième de finale aller de la Ligue des Champions. Une affiche qui ravive des souvenirs aux supporters parisiens. En 1993, Paris avait battu Madrid en quart de finale de la coupe UEFA, avec cinq joueurs passés par le Brest Armorique sur la pelouse.

Kombouaré et Le Guen un jour de match Valenciennes-PSG.
Kombouaré et Le Guen un jour de match Valenciennes-PSG. © Maxppp - PHOTOPQR/VOIX DU NORD TEAMSHOOT

Bretagne, France

C'est un souvenir impérissable pour les supporters parisiens. Ce coup de tête d'Antoine Kombouaré, aujourd'hui coach d'En Avant Guingamp, pour offrir la qualification au PSG face au Real Madrid en quart de finale de la coupe de l'UEFA (4-1). C'était en 1993. Ce match retour au scénario dingue est dans les mémoires de tout supporter de foot. 

Cinq anciens Brestois sur le terrain 

Au Parc des Princes, le coach Artur Jorge aligne un onze composé de cinq joueurs passés par le Brest Armorique à la fin des années 80 ou au début des années 90 : Patrick Colleter (de 1986 à 1990), Bernard Lama (de 1990 à 1991), Paul Le Guen (de 1984 à 1989), Vincent Guérin (de 1984 à 1988) et David Ginola (de 1990 à 1992). 

"Arthur Jorge était le coach. Avant il avait entraîné le Matra Racing. Et avec Vincent Guérin et Paul Le Guen on avait joué contre eux quand on était à Brest. Et derrière il a voulu nous recruter à Paris", se souvient Patrick Colleter né à Brest et dont la famille habite toujours en Finistère.  

"On n'avait pas besoin de se parler beaucoup sur le terrain"

Le défenseur a passé quatre ans au Brest Armorique, puis cinq au PSG. La connexion bretonne dans les vestiaires a eu son importance à son arrivée dans la capitale : "C'était important oui. Quand on arrive dans un grand club comme ça, c'est plus facile quand il y a des joueurs que tu connais. En plus on s'entendait très bien. On n'avait pas besoin de se parler beaucoup sur le terrain pour jouer notre football." 

25 ans plus tard...

25 ans après, cette nouvelle confrontation entre le PSG et le Real Madrid ravive des souvenirs évidemment. Pour Antoine Kombouaré notamment : "C'est un super souvenir bien sûr. On a qu'une envie c'est de voir Paris aller le plus loin possible", explique le coach guingampais. Patrick Colleter va dans son sens : "On reste supporter bien sûr. Après ce que j'ai vécu dans ce club... Ils peuvent le faire. Avec la qualité qu'il y a devant, il y a moyen."