Football

Ligue des Champions : Lyon accueille Valence avec beaucoup de doutes

Par Thibaut Lehut, France Bleu Isère et France Bleu mardi 29 septembre 2015 à 5:00

Alexandre Lacazette.
Alexandre Lacazette. © Reuters

Incapable de faire mieux qu'un nul lors de la première journée, l'Olympique lyonnais accueille ce mardi le FC Valence dans le cadre de la phase de poules de Ligue des Champions (20h45). Une rencontre déjà décisive, ou presque.

Lyon affronte ce mardi soir le FC Valence au stade de Gerland, pour cette deuxième journée de Ligue des Champions. Les hommes d'Hubert Fournier, auteur d'un nul il y a quinze jours face à la modeste équipe belge de La Gantoise, sont déjà dos au mur s'ils veulent espérer accéder aux huitièmes de finale. Et la tâche s'annonce ardue, car l'OL est en plein doute.

Sur le terrain, les Lyonnais ne parviennent pas à trouver la régularité qui faisait leur force l'an passé. Mercredi, ils ont gagné pour la première fois de la saison à domicile contre Bastia, avant de concéder samedi leur première (et lourde) défaite à l'extérieur face à Bordeaux (3-1). Une rencontre durant laquelle ils ont encaissé autant de buts que depuis le début du championnat, et qui révèle l'un des handicaps majeurs d'un groupe qui joue sur deux tableaux : l'absence de banc. Hubert Fournier avait largement fait tourner son effectif, et les remplaçants n'ont pas fait montre de la même efficacité que les titulaires. A cela s'ajoutent un nombre conséquent de blessés, dont plusieurs cadres (Bedimo, Yanga-Mbiwa, Rafael, Fekir).

Les états d'âme de Lacazette

L'amertume du gâchis face à La Gantoise (1-1), modeste équipe sur laquelle Lyon avait a priori le dessus, laisse planer un certain spleen sur le moral des troupes. A commencer par celui d'Alexandre Lacazette, buteur flamboyant l'an dernier et auteur d'un penalty manqué face aux Belges. Ce dernier laissait transparaître dans la presse ce lundi son malaise, en réclamant à son président et à son entraîneur un peu de soutien.

Lyon, avant de recevoir le Zénith Saint-Pétersboug le 20 octobre, pourra se consoler en se disant que son adversaire du jour n'est pas non plus au top de sa forme. Malgré une victoire en Liga vendredi, Valence fait preuve d'une maladresse offensive depuis le début de saison (3 buts en 6 matchs), qui pourrait bien profiter aux Lyonnais et lui permettre de récolter les deux points laissés sur la route en Belgique il y a quinze jours. D'autant que les Espagnols ont eux aussi la pression, car ils sont pour le moment bons derniers du groupe, avec zéro point au compteur.